La berline haut-de-gamme se pare d'une motorisation hybride-rechargeable couplée à un puissant V6 essence de 340 ch. Elle affiche un tarif tout aussi ahurissant que ses performances.

Référence haut-de-gamme chez Audi, l’A8 décline une nouvelle motorisation hybride-rechargeable particulièrement puissante. La berline embarque un bloc essence V6 2L turbo de 340 ch doté d’un filtre à particules, associé à un moteur électrique asynchrone de 135 ch. L’ensemble développe un impressionnant 449 ch pour 700 Nm de couple. Une puissance qui permet d’abattre le 0 à 100 km/h en 4,9 s et d’atteindre une vitesse maximale de 250 km/h.

En mode électrique, l’A8 L 60 TFSI e quattro plug-in dispose d’une autonomie WLTP de 46 km grâce à une batterie 385 V d’une capacité de 14,1 kWh. Le pack intégré sous le coffre embarque 104 cellules-poches réparties en 8 modules. Il se recharge via une prise ou une borne mais aussi lors des phases de décélération jusqu’à 25 kW et de freinage jusqu’à 80 kW, annonce Audi. Selon le type de conduite et le choix du conducteur, le moteur électrique peut rester actif jusqu’à une vitesse maximale de 135 km/h. Ainsi, la berline revendique une consommation moyenne en cycle mixte WLTP de 2,7 L/100 km et 21,2 kWh/100 km pour le bloc électrique. Ses émissions de CO2 atteignent 61 g/km. Des chiffres purement théoriques qui dépendent étroitement du mode d’utilisation du véhicule et de sa recharge.

Déjà disponible à la commande, l’Audi A8 L 60 TFSI e quattro débutera les livraisons au quatrième trimestre 2019. Il est proposé à un tarif de départ excessivement élevé de 109.000 euros en Allemagne.

Publicité


Publicité