Parti de Chine le 17 juillet dernier, le Aiways U5 est arrivé à Francfort à la veille de l’ouverture des journées presse. Alimenté par une batterie de 65 kWh, le SUV électrique devrait entamer ses livraisons à partir du printemps 2020.  

S’il ne dispose pas de stand à Francfort, le chinois Aiways tente tout de même de faire sa com’. Devant un parterre réduit de journalistes, dont Automobile-Propre, la marque chinoise a clôturé ce lundi 9 septembre un périple de plus de 15.000 kilomètres réalisé par plusieurs exemplaires de l’U5, son tout premier modèle.

Parti de X’ian le 17 juillet dernier, le SUV électrique d’Aiways a parcouru plus de 15.000 kilomètres pour rejoindre Francfort. Une performance inscrite au Guiness Book des records.

Premier aperçu

Proche de la taille d’un Q5, l’Aiways U5 mesure 4,68 m de long pour 1,86 m de large. A l’intérieur, l’habitabilité est généreuse tout comme le coffre qui ne semble pas impacté par la présence de la batterie.

A l’avant, l’environnement numérique se compose d’un premier écran intégré au centre du tableau de bord. Affichant 12,3 pouces de diagonal, il est complété par une instrumentation numérique composée de trois écrans, l’écran central de 7 pouces étant complété par deux écrans plus petit de 4,2 pouces de diagonale.



Batterie 65 kWh

Sur le plan technique, le SUV électrique d’Aiways fait appel à un moteur de 140 kW et 315 Nm. Cela parait peu, d’autant si on compare le modèle aux 150 kW développés par la Volkswagen ID.3 First, pourtant plus compacte.

Côté batterie, le constructeur annonce la présence d’un pack de 65 kWh et communique sur une autonomie de 500 kilomètres en cycle NEDC. En complément, la marque annonce la possibilité d’y ajouter un pack additionnel, dont la capacité n’est pas précisée, permettant d’obtenir 120 kilomètres supplémentaires.

Plutôt bien cachée, la trappe de recharge est située sous l’optique avant gauche du véhicule et intègre un connecteur Combo. Si le constructeur ne communique pas clairement sur les capacités de recharge de son SUV, une recharge de 30 à 80 % serait réalisable en 27 minutes. De quoi laisser supposer une capacité d’au moins 100 kW sur une borne rapide.

Bien cachée, la trappe de recharge est logée sous l’optique avant gauche du véhicule. Elle abrite un connecteur Combo.

Arrivée en Europe en 2020

Pour Aiways, la présentation réalisée à Francfort était l’occasion de rappeler son calendrier de lancement mais aussi d’annoncer l’obtention de son homologation européenne.

En Europe, Aiways prévoit d’annoncer les tarifs et d’ouvrir son carnet de commande en fin d’année. Les premières livraisons sont programmées pour le printemps 2020. A l’instar de Tesla, la marque se concentrera sur de la vente directe sans passer par un réseau de concessionnaires.

En attendant d’en savoir plus, retrouvez ci-dessous notre aperçu vidéo du modèle.