Assemblées au sein de l'usine britannique de Sunderland, ces 2.000 Nissan Leaf permettront de verdir la flotte londonienne du géant mondial du VTC.

A Londres, Uber poursuit sa transition écologique. Ambitionnant de passer l’intégralité de sa flotte à l’électrique, le spécialiste du VTC vient d’annoncer la conclusion d’un accord avec Nissan pour la fourniture de 2.000 Leaf. Fabriquées à Sunderland et proposées aux chauffeurs du service à des tarifs avantageux, celles-ci se contenteront de la “petite” batterie. Limitée à 40 kWh de capacité, elle autorise une autonomie de 270 kilomètres en cycle WLTP.

Air Pur

Pour Uber, cette initiative s’inscrit dans le cadre du Plan Air Pur. Lancé en Janvier 2019, celui-ci vise à aider les conducteurs du service à adopter des véhicules plus respectueux de l’environnement par le biais d’avantages financiers. 0,15 £ sont ainsi ajoutés à chaque mile parcouru par les chauffeurs. En parallèle, Uber a débloqué plus de 80 millions de livres sterling (94 millions d’euros) pour aider à l’acquisition des véhicules. Une enveloppe qui devrait être portée à 200 millions de livres au cours des prochaines années.

A horizon 2025, Uber souhaite passer l’intégralité de sa flotte londonienne à l’électrique. Une ambition qui implique la conversion des quelque 45.000 voitures actuellement en circulation dans la capitale.

Publicité


Publicité