bourgeois

Imaginez une concession où l’on veut vraiment vendre des voitures électriques, où les vendeurs sont parfaitement formés et où plus de 40% des véhicules vendus sont électriques… Bienvenue, vous êtes à la concession Bourgeois, au Québec !

Si les voitures électriques gagnent en popularité, leurs ventes sont encore trop souvent freinées par le manque de volonté chez les concessionnaires. Les raisons sont multiples : le temps requis pour « former » le client au véhicule électrique, marge commerciales plus basse, facilité à vendre plutôt des voitures essence ou diesel, etc.

Publicité


À la concession Bourgeois, au Québec, c’est tout l’inverse. Ce concessionnaire Chevrolet installé dans une petite ville s’est fait un nom dans tout le Canada. C’est lui qui écoule le plus grand nombre de voitures électriques dans le pays !

Alors forcément, tout cela m’a intrigué. À l’occasion de mon déplacement au salon EVS29 de Montreal, j’ai pris un peu de temps pour me rendre chez ce concessionnaire visiblement atypique. J’y ai rencontré Hugo, le chef des ventes et propriétaire de la concession.

Il m’a expliqué les raisons de ce succès devant la caméra lors d’une interview :

Ce que Hugo ne dit pas dans la vidéo, c’est que ses clients font parfois plusieurs centaines de kilomètres pour venir acheter une voiture électrique chez lui ! Il m’expliquait hors caméra que les gens venaient parce qu’ils étaient certains de trouver un personnel compétent et volontaire.

Il faut dire que la concession Bourgeois a tout mis en œuvre pour convaincre les clients. Elle propose des essais longue durée de 48h à 7 jours et dispose d’une vingtaine de voitures de prêt. Si un client a son véhicule immobilisé, il sait qu’il pourra disposer d’une voiture électrique en remplacement. Bourgeois va même jusqu’à affréter des chauffeurs qui vont chercher les véhicules des clients les plus éloignés si nécessaire !

La concession participe également au financement de l’écosystème puisqu’elle offre des bornes de recharge aux restaurants et aux commerces à proximité. Un moyen de faire de la publicité mais également de faciliter la vie des conducteurs de voitures électriques.

Avec ces initiatives, la concession s’est bâti une solide réputation et les affaires marchent. À tel point que Hugo vient de racheter les maisons autour de sa concession pour l’agrandir ! Il explique que cette expansion est entièrement due au succès des voitures électriques. Incroyable, non ?

En tout cas, cette visite à la concession Bourgeois fût l’une des rencontres marquantes de mon périple au Québec. Je vous raconterai prochainement les autres, elles valent le détour !

Publicité


Publicité