Bolloré Blue Car

La Bolloré Blue Car - Photo : Wikipedia

Attendue pour 2011/2012, la Blue Car s’annonce comme le nec plus ultra de la voiture électrique. Batterie révolutionnaire et souci du détail écologique, le véhicule de Bolloré a tout pour s’imposer.

Parler de la voiture électrique s’accompagne inexorablement d’interrogations toutes plus légitimes les unes que les autres. Vais-je pouvoir recharger ma voiture sans problème ? Ou encore, vais-je disposer d’une autonomie suffisante ? A cette dernière question, la Blue Car devrait apporter une réponse nettement plus intéressante que les 130 à 160 km généralement proposés. En effet, Bolloré/Pininfarina annonce une autonomie de 250km pour la citadine.

Le choix des batteries Lithium Métal Polymère

Ce différentiel surprenant (90 à 120km) s’explique par la batterie qui équipe la Blue Car. Pendant que beaucoup faisaient le choix de la batterie Lithium-ion, Bolloré développait sa Lithium Métal Polymère (LMP). Aujourd’hui, la société espère tirer profit de son travail et de ses investissements avec cette LMP qui contiendrait 5 fois plus d’énergie qu’une batterie traditionnelle pour une durée de vie d’environ 200 000km. Évidemment comme toute annonce émanant du constructeur, ces résultats restent partiellement soumis à caution.



Les détails feront-ils la différence ?

Si la batterie constitue le cœur de toute voiture électrique, Bolloré/ Pininfarina s’est aussi penché sur des organes moins vitaux. Le toit et la calandre, par exemple, sont munis de cellules photovoltaïques qui participeront à l’alimentation des nombreux systèmes électriques embarqués. Parmi ces derniers, on retrouvera un écran tactile gérant le système d’information du véhicule (GPS, état de la charge, etc…) ou encore un avertisseur soft sound à l’attention du piéton surpris par cette voiture silencieuse.

Intérieur de la Bolloré Blue Car

Intérieur de la Bolloré Blue Car - Photo : Bolloré

Le véhicule ira jusqu’à offrir une télécommande incorporée à votre téléphone portable pour vous permettre de contrôler à distance l’état de charge de la voiture. Autant dire que si le diable est vraiment dans les détails, alors la Blue Car s’annonce démoniaque.

Article rédigé par Jérémy Bellanger
Rédacteur chez Greenzer.fr