Shai Agassi

La société Better Place, qui a obtenu un prêt de 40 millions d’euros de la banque européenne d’investissement, majoritairement utilisé pour terminer son réseau au Danemark, vient de démontrer que les stations d’échange de batterie représentent une véritable solution pour les longs déplacements.

Le PDG de Better Place, Shai Agassi a conduit 1150 km en une seule journée au cours d’un test en traversant Israël, sans s’arrêter pour recharger, soit une distance équivalente au trajet « Copenhague-Paris ». Il a effectué ce trajet au bord d’une Renault Fluence ZE, avec 1200km au compteur en 15 heures, soit une moyenne 80km/h.

Publicité


 

Better Place a avancé sur le déploiement de son réseau. En Israël, la moitié du réseau de stations d’échanges de batteries (22 sur 40) est actuellement en place. Au Danemark, le réseau Better Place connecte Copenhague à Aarhus via une station d’échange de batterie, sur une route très importante et très utilisée dans ce pays. Une 2ème station sera bientôt en place au Pays-Bas, à proximité de l’aéroport Amsterdam/Schiphol.

Il faut dire que les ventes de Better Place en Israël et au Danemark sont particulièrement décevantes : seulement 500 Renault Fluence tagguées Better Place avaient trouvé preneur à la fin du mois de juin, avec une répartition de 150 Danemark, et plus de 300 en Israël. Better Place a d’ailleurs revenu son modèle de vente en proposant des formules « Pay As Go » sans engagement.

La société a brulé beaucoup de cash pour ses stations, mais aussi en investissement marketing (avec son 1er spot publicitaire lancé en juillet) et affiche une lourde perte dans le deuxième trimestre. Néanmoins, son réseau au Danemark et en Israël devrait être terminé pour la fin 2012.

Avec l’augmentation constante du prix du pétrole et la démonstration de l’efficacité des stations d’échange, on peut espérer que la société inverse la tendance.

Source : Heraldonline.com

Publicité


Publicité