Pulvérisant le record détenu par Sébastien Loeb et sa Peugeot 208 thermique, la Volkswagen I.D R s’est largement imposée ce week-end à Pikes Peak. Une première historique !

Si l’objectif initial était de battre le record de la catégorie électrique, établi en 2016 à 8’57’118 et détenu par la Drive e0 PP03, Romain Dumas est allé bien plus loin. Signant sa quatrième victoire sur les 156 virages et 1440 mètres de dénivelé Pikes Peak,  le français est arrivé à faire mieux que les thermiques au volant de la Volkswagen I.D R. Avec un temps de 7 minutes, 57 secondes et 148 millièmes, la voiture électrique de course de Volkswagen passe sous le seuil symbolique des 8 minutes, battant de 16 secondes le précédent record établi en 2013 par Sébastien Loeb au volant d’une Peugeot 208 thermique.

Dans le milieu de la compétition, cette victoire de l’I.D R est un gros coup de pub pour l’électrique mais aussi pour Volkswagen qui légitime sa présence croissante sur le segment de l’électro-mobilité.

« Avec une combinaison de compétences d’ingénierie exceptionnelles, de passion et d’engagement, l’équipe a réussi à créer une voiture de course fantastique en seulement huit mois. Le Volkswagen I.D. R Pikes Peak réalise le meilleur temps de l’histoire de cette ascension, qui dure depuis plus de 100 ans, ce qui en dit long sur la mobilité électrique » se félicite Frank Welsch, membre du comité de direction de la marque. Cumulant 500 kW de puissance, l’I.D R embarque deux moteurs électriques et pèse moins de 1100 kilos.

« Depuis les tests de cette semaine, nous savions qu’il était possible de battre le record de tous les temps. Pour que cela se produise, tout devait être parfait – de la technologie au conducteur. Je n’arrive toujours pas à croire que Volkswagen et mon nom soient derrière ce temps incroyable. L’ID R Pikes Peak est la voiture la plus impressionnante que j’ai jamais pilotée en compétition » a déclaré Romain Dumas.

Volkswagen I.D R : victoire historique pour l’électrique à Pikes Peak
4.1 (82.22%) 18 votes