Proposée à partir de la fin de l’année 2019 avec une autonomie électrique jusqu’à 67 kilomètres, la Mercedes Classe B 250 e hybride rechargeable partage son moteur 218 ch avec la compacte Classe A. 

Le design de la Mercedes B hybride rechargeable

Lancé en 2005 dans sa première génération puis sen 2012 en deuxième mouture, le monospace n’a pas changé de silhouette. La troisième génération de 2019 est certes plus arrondie, reprenant les codes de la Classe A, mais garde son apparence d’origine.

La version hybride rechargeable n’adopte aucune spécificité esthétique. La seule différence extérieure sera la trappe additionnelle sur le côté arrière droit du véhicule pour les prises électriques. Dans l’habitacle, le coffre voit son coffre amputé de quelques dizaines de litres. De 445 litres à la base, il devrait reculer à un peu moins de 400 litres.

Motorisation et performances du monospace

A l’instar de la Classe A dont elle reprend le groupe moteur, le Classe B hybride rechargeable dispose d’une puissance totale de 218 ch. Sous le capot, le bloc essence 1,3 litre développe 126 chevaux, contre 100 ch pour l’électrique (75 kW).  proposera jusqu’à 218 chevaux de puissance. Le couple moteur, de 300 Nm sur l’unité électrique, grimpe jusqu’à 450 Nm en combiné.

Avec un 0-100 km/h en 6,8 secondes, le modèle allemand ne cède que 4 dixièmes face à la version essence B 250. Sa vitesse maximale en tout électrique est bridée à 140 km/h, la pointe en hybride atteignant 235 km/h.

Consommation de la Mercedes Classe B 250 e

L’association des deux unités permet une baisse d’environ 80% de l’appétit en carburant. En théorie cependant, selon le cycle actuel NEDC corrélé. Ce dernier mesure la consommation du familial compact entre 1,4 et 1,6 l/100 km pour 32 à 36 g/km de CO2. De son côté, la consommation du moteur électrique est indiquée entre 14,7 à 15,4 kWh/100 km.

Ces différences existent selon la taille des jantes et options intégrées. Avec le cycle WLTP de 2020, proche de la réalité, il faudra revoir ces mesures légèrement à la hausse.

Batterie et autonomie

Malgrésa aille raisonnable, le Classe B hérite d’une des plus grandes batteries chez les automobiles hybrides rechargeables. Signée de l’entreprise Accumotive propriétaire de Daimler dont fait partie Mercedes, elle est de capacité de 15,6 kWh. Sa technologie est de type lithium-ion et son poids est revendiqué à environ 150 kg.

Ce volume important de stockage permet une autonomie très confortable pour les trajets quotidiens en tout électrique. La B 250 e serait capable de rouler entre 56 et 67 km selon le cycle WLTP, et 70 à 77 km via le cycle NEDC moins réaliste. En conditions réelles, comptez plutôt 45-50 km, voire moins si vous avez le pied lourd.

Recharge, prises et câbles du Mercedes B 250 e

Surprise pour le monospace à l’étoile, sa variante hybride rechargeable dispose de trois types de recharge. Sur prise classique 230 V ou 2,3 kW, ce modèle peut recharger la batterie en 7 heures, soit une nuit, parfait pour le quotidien.

Pour aller plus vite, en 1h45 exactement, le câble Type 2 via Wallbox ou prise publique peut augmenter la puissance à 7,4 kW. Enfin, pour les grands trajets et les moments pressés, le port Combo CCS (24 kW max) permet de récupérer 80% en 25 min.

Commercialisation et prix

Le Mercedes Classe B 250 e annonce son lancement pour la fin d’année 2019, tandis que son tarif devrait démarrer à environ 40.000 € en France. Plusieurs finitions devraient proposées au catalogue. La compacte 5 portes et la berline 4 portes Classe A seront disponibles au même moment, à des prix similaires.

Fiche technique de la Mercedes B 250 e

 

Moteur thermiqueCompacte
Nombre de cylindres/disposition4/en ligne
Cylindrée (cm³)1 332
Puissance nominale (kW/ch à tr/min)118/160 à 5 500
Couple nominal (Nm)250
Moteur électrique
Puissance (kW/ch)75 /100
Couple (Nm)300
Puissance système (kW/ch)160/218
Couple système (Nm)450
Accélération 0-100 km/h (s)6,8
Vitesse maxi (km/h)235
Vitesse maxi en mode électrique (km/h)140
Consommation WLTP en cycle mixte (l/100 km)1,4 à 1,6
Émissions de CO2 WLTP en cycle mixte (g/km)32 à 36
Autonomie en mode électrique (km)60 à 67
Capacité totale de la batterie (kWh)15,6
Charge 10 à 100%, 2,3 – 7,4 kW1h45 – 7h
Charge 10 à 80%, 24 kW25 min