Rappelez-vous, nous avions déjà testé l’EQA 250 et étions restés sur notre faim en termes de performances. Pour cette version 350, la puissance grimpe dorénavant à 292ch (contre 190ch). L’ajout d’un moteur électrique à l’arrière pourra-t-il changer la donne ? Les 4 roues motrices offrent-elles une tenue de route suffisante ? Et surtout, faut-il craquer pour cette version haut de gamme du Mercedes EQA ? Maxime Fontanier vous donne son avis !