La Green GT aux 24h du Mans

C’est officiel, une voiture électrique va participer, hors classement, aux 24 heures du Mans 2013, les 22 et 23 juin 2013.

Il s’agit de la Green GT H2, une voiture électrique pile à combustible Hydrogène, de 400 Kw de puissance (voir notre article sur le sujet). Ce ne sera pas une démonstration, la Green GT H2 participera à la course, côte à côte avec les 55 voitures essence ou diesel.

Publicité


Avec le Grand Prix de F1 de Monaco et les 500 Miles d’Indianapolis, les 24 Heures du Mans sont considérées comme l’une des trois plus grandes courses automobiles au monde. Pour les 90 ans de la course, l’Automobile Club de l’Ouest va marquer l’histoire de l’automobile, avec trois premières mondiales.

  1. C’est la première fois au monde que le grand public va assister aux performances d’une voiture électrique pile à combustible Hydrogène de 400 kW. Chaque année les 24 heures du Mans réunissent 240 000 spectateurs. En 2012, le streaming Dailymotion a réuni 3 millions d’internautes.
  2. C’est la première fois dans l’histoire de la course automobile qu’une voiture électrique va participer à une course d’endurance, en compétition avec des voitures essences ou diesel. D’habitude, les voitures électriques participent à des courses dédiées à ce type de voitures, bien souvent de simples courses de démonstration.
  3. Enfin, c’est la première fois au monde, qu’une voiture électrique va participer à une course qui dure 24 heures, avec des ravitaillements réguliers. Le grand public va pouvoir mieux connaitre les avantages de la technologie pile à combustible Hydrogène, pour l’alimentation des voitures électriques.

Les débats sont souvent passionnés chez Automobile Propre, quand nous évoquons la technologie pile à combustible Hydrogène. Certains veulent l’opposer à la batterie au lithium. Si  les grands constructeurs automobiles, exceptés Renault et PSA, testent la PAC H2, c’est que la PAC H2 peut être associée à une batterie lithium, en palliant aux défauts de cette dernière : temps de ravitaillement et autonomie.

Voici un extrait du discours de Pierre Fillon, le président de l’Automobile Club de l’Ouest, lors de l’annonce officielle des participants, le 1er février 2013 :

« Une fois de plus, les 24 Heures du Mans démontrent toute leur attractivité grâce à un concept, peut-être vieux de 90 ans, mais plus moderne que jamais. Il n’y a pas de meilleur banc d’essais que cette épreuve et les grands constructeurs le savent mieux que quiconque puisque, années après années, ils font confiance à notre course. Il n’y a pas de course plus prestigieuse à gagner puisque les meilleurs pilotes mondiaux se précipitent dans la Sarthe. Il n’y a pas de plus beau laboratoire puisque cette année, dans le cadre du 56e Stand, participera une voiture qui, pour toute émission, rejettera dans l’atmosphère de la vapeur d’eau ! Les 24 Heures du Mans sont uniques : voilà ce qui explique cette magnifique longévité. »

Quand l’Hydrogène est mélangé à l’oxygène dans une pile à combustible, il ressort de l’eau. Mais comment produisons-nous l’Hydrogène ? Quel sera le fournisseur officiel pour l’Hydrogène de la Green GT H2 ?

Vous aurez les réponses dans nos prochains articles sur la Green GT H2 aux 24 heures du Mans. En attendant, vous pouvez notez une autre date : le dimanche 9 juin 2013. C’est la journée des tests officiels pour les 24 heures du Mans.

Ce sera une journée historique : nous verrons évoluer la première voiture électrique de course participant aux 24 heures du Mans.

 

Publicité


Publicité