Débuté en 2008, le remplacement des 2 et 3 roues thermiques utilisés par la Poste Helvétique vient de se terminer. Le dernier scooter à essence sera bientôt exposé au musée de la communication de Schwarzenburg, près de Berne.

La relève électrique avait commencé avec des scooters Italiens Oxygen cargo, dotés d’une autonomie de 60 à 120 km suivant utilisation, batteries lithium, vitesse maxi de 45 km/h et pouvant tracter une remorque chargée de 90 kg de courrier. Puis, en 2013, sont arrivés les Piaggio Liberty eMail spécialement développés pour ce marché et possédant des caractéristiques équivalentes à l’Oxygen.

Aujourd’hui, l’essentiel du parc est composé de trois-roues, des Kyburtz DXP de fabrication Suisse. Stables et parfaitement adaptés aux besoins des facteurs, ils offrent une vitesse de pointe de 45 km/h, une autonomie maximum de 115 km et une charge utile de 120 kg (270 kg avec remorque), les batteries étant des LifePo4.

Energie verte & seconde vie des batteries

Depuis le début de cette année, les 6300 véhicules de distribution à 2 et 3 roues – soit la plus grande flotte de scooters électriques en Europe – sont rechargés avec de l’énergie écologique, certifiée «naruremade star» et produite en Suisse. De quoi permettre à la Poste Helvétique d’économiser environ 4600 tonnes d’ émission de CO2 par an.

La Poste s’engage également dans la seconde vie des batteries de ses véhicules. Celles dont les performances ne permettent plus d’assurer les tournées quotidiennes des facteurs (après environ 7 ans) serviront au stockage stationnaire dans des bâtiments équipés d’une installation solaire. Ceci grâce à des packs d’une capacité de stockage de 7 à 10 kWh couplés à une alimentation de 3 kW (mono ou triphasé). L’un d’entre eux est d’ores et déjà en service à l’ Umwelt Arena de Spreitenbach. Un autre est prévu pour mars prochain dans le bâtiment postal de la gare de Neuchâtel.

Et si les choses bougent, et proprement, au sein de La Poste Suisse, nous n’aurons garde d’oublier les réels efforts de la Poste Française, dotée aujourd’hui de près de 6000 véhicules électriques. Aujourd’hui, près de 50 % des tournées des facteurs sont ainsi réalisées en VE, à pied ou à vélo.

La Poste française a également opté pour le trois roues électriques en choisissant le Staby, un engin produit par Ligier.

Notez cet article