Porsche : une essence de synthèse plus propre que les voitures électriques


Publicité

Le carburant synthétique serait-il plus propre que l’électrique ? C’est ce qu’affirme Porsche pour justifier son choix.

La fin des énergies fossiles est proche, que ce soit avec les mesures gouvernementales ou par épuisement des ressources. Pour perdurer, les constructeurs se grattent la tête afin de trouver des solutions alternatives. Notamment les fabricants de voitures passion, qui trouvent dans les carburants synthétiques leur salut. Si McLaren a déjà évoqué la solution, c’est au tour de Porsche de s’exprimer sur le sujet.

Un impact total équivalent à celui d’une électrique

Interrogé par Autocar, Dr. Frank Walliser, le patron de la division Motorsport et GT, estime que les moteurs thermiques carburant à l’e-Fuel se montreront aussi propres, si ce n’est plus, que les alternatives électriques : « Le carburant synthétique est plus propre (NDLR que l’essence traditionnelle). Nous nous attendons à une réduction de CO2 de 85 %. D’un point de vue “du puits à la roue”, et vous devez prendre en compte l’ensemble de la chaîne pour tous les véhicules, il s’agira du même niveau de CO2 produit dans la fabrication et l’utilisation d’un véhicule électrique ».

Une voiture électrique émettant généralement plus de CO2 lors de sa fabrication qu’un véhicule thermique, ce dernier reprendrait ici l’avantage avec un impact CO2 à l’utilisation plus réduit.

Dr. Frank Wallisser de continuer : « L’idée générale derrière ces carburants synthétiques est qu’il n’y a pas de changements mécaniques nécessaires, contrairement à ce que nous avons vu avec l’éthanol E10 ou E20. Donc vraiment, tout le monde peut l’utiliser. Cela n’a aucun impact sur les performances, il y a même quelques chevaux en plus, mais les émissions sont bien meilleures, nous voyons moins de particules, moins de NOx ».

Faire de l’essence avec du vent

Le porte-parole a également avancé la feuille de route de Zuffenhausen en la matière. Ainsi, Porsche et ses partenaires (Siemens Energy, AME, Enel et la société chilienne ENAP) mettront sur pied une usine afin de produire du e-Fuel dès 2022 et atteindre un volume de production de 550 millions de litres en 2026.

L’e-Fuel Porsche sera fabriqué à partir de l’hydrogène et du carbone capturés dans l’air. La combinaison des éléments permettra de créer du méthanol, qui sera ensuite transformé afin de pouvoir être utilisé dans les moteurs des voitures à essence, qu’elles soient thermiques ou même hybrides. La fabrication sera faite à partir de l’énergie éolienne dans une usine installée au Chili.

Publicité

Sur le même sujet


Publicité
Publicité

Commentaires

Copyright © 2021 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre