pollution-air-paris

Depuis mercredi dernier, Paris et sa région sont soumis à une pollution aux particules fines et au dioxyde d’azote (NO2). Après 6 jours de pollution ininterrompus, et d’incessantes demandes de la maire de Paris, Anne Hidalgo, et de la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, la préfecture de police a décidé de mettre en place la circulation alternée demain, mardi 6 décembre, sur Paris et 22 communes de la petite couronne.

A partir de 5h30, seront autorisés à circuler les véhicules équipés d’une plaque « paire » (demain sera un jour pair). Les véhicules électriques, hybrides, hybrides rechargeables, GNV (Gaz Naturel Véhicule) et GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié) pourront eux, circuler sans restriction, quel que soit leurs numéros de plaques minéralogiques. Vous pouvez obtenir plus d’information sur les modalités d’application du dispositif sur le site de la préfecture de police.

Publicité


Des mesures déjà en place

Jusqu’ici les poids-lourds en transit de plus de 3,5 tonnes avaient l’obligation de contourner Paris par la francilienne et la vitesse avait été abaissée de 20 km/h sur le réseau routier (autoroutes, voies rapides, routes nationales, et départementales).

En complément, le stationnement résidentiel et les dispositifs Vélib’ et Autolib’ étaient gratuits sur l’ensemble de l’agglomération. La circulation alternée viendra renforcer ces dispositifs.

En attendant les vignettes Crit’Air

Notons toutefois que se sera certainement une des dernière fois que cette procédure sera utilisée. En effet, avec la mise en place d’une ZCR (Zone de Circulation Restreinte) sur l’ensemble de la capitale, tous les véhicules circulant dans Paris entre 8h et 20h en semaine devront apposer sur leurs parebrises un certificat « Qualité de l’air » (aussi appelé « Critair ») pour pouvoir circuler.

Ce dispositif permettra de retirer les véhicules les plus polluants de la circulation. Il autorisera également (ou non)  un véhicule à circuler lors de futurs épisodes de pollution en fonction de son âge, de son mode de propulsion et de la norme EURO qu’il respecte. Il pourra également interdire définitivement la circulation à certains véhicules dans les zones préalablement définies en fonction de la couleur de la pastille apposée sur le véhicule. Il est utile de préciser que la vignette sera obligatoire pour circuler dans la capitale à partir du 16 janvier 2017. Celle-ci sera attribuée à pour l’ensemble de la durée de vie du véhicule. Pour plus d’information sur le fonctionnement du système ou pour commander votre certificat rendez-vous sur notre dossier dédié à la vignette Crit’Air.

Rappelons enfin que cet épisode de pollution est dû aux émissions humaines (trafic routier et chauffage domestique). Les conditions anticycloniques (absence de vent, inversion de températures) venant amplifier le phénomène, piégeant les polluants au sol et empêchant leur dispersion.

Circulation alternée : les communes concernées

  • Paris
  • Hauts-de-Seine (92) : Clichy, Boulogne-Billancourt, Issy-les-Moulineaux, Levallois-Perret, Malakoff, Montrouge, Neuilly-sur-Seine, Vanves
  • Seine-Saint-Denis (93) : Aubervilliers, Bagnolet, Pantin, Les Lilas, Le Pré Saint Gervais, Montreuil, et Saint-Denis, Saint-Ouen
  • Val-de-Marne (94) : Charenton-le-Pont, Gentilly, Ivry-sur Seine, Le Kremlin-Bicêtre, Saint-Mandé, Vincennes

Source : Airparif – Le Parisien – Sites internets de la préfecture de police de Paris et de la délivrance des certificats « Qualité de l’air »

Publicité