voiture-gaz-naturel-GNV

Il existe plusieurs solutions alternatives au gazole et à l’essence. On entend parfois certains dire qu’il suffit de rouler « au gaz ». Au gaz ? Oui mais lesquels ? Entre la pile à combustible, le GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié), le GNV (Gaz Naturel pour Véhicule), le biogaz et le gaz naturel il y a de quoi se poser des questions…

Quel est le bon gaz pour ma voiture ?

Et bien le gaz naturel, le GNV et le biogaz sont très similaires. C’est eux qu’on va utiliser comme carburant pour nos autos. On va les regrouper sous le nom général de Gaz Naturel pour Véhicule soit GNV. Mais pour bien comprendre, voici les différences qui caractérisent ces trois termes :

  • Le gaz naturel est celui que nous utilisons pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire. Il est composé en majorité de méthane (CH4) et provient de gisements (Russie, Norvège, Algérie…). Il nous parvient par gazoducs ou par méthanier.
  • le biogaz est un gaz qui n’est pas importé mais produit sur place. Il est le résultat de la dégradation biologique de composés organiques (ordures ménagères, boues de station d’épuration des eaux usées etc.). Ce phénomène de « digestion biologique »  des protéines, des graisses et des hydrates de carbone est anaérobie, c’est à dire qu’il se réalise sans oxygène. Il est une forme de valorisation des déchets et c’est pour cette raison qu’il est considéré comme une énergie renouvelable.
  • le GNV c’est du gaz naturel ou du biogaz. Il est cependant « standardisé » pour obtenir un gaz identique en composition quelque soit la saison et la provenance. Cela est fait pour garantir toujours le même pouvoir calorifique du gaz. C’est pour cette raison qu’avec un plein vous ferez toujours environ le même nombre de kilomètres.

Je vois donc un double avantage à rouler au GNV. Le premier est évidement écologique puisque le but est de rouler avec du biogaz qui valorise les déchets des activités agricoles, agroalimentaires et la fraction organique de nos ordures ménagères. Le deuxième est financier car à la pompe, le GNV serait entre 18 à 35% moins cher que le diesel !

On regrettera néanmoins que l’offre de véhicules au GNV soit aujourd’hui assez peu mise en avant par les constructeurs…

Notez cet article