Le Trophée Andros Electrique

Le Trophée Andros, la célèbre compétition automobile sur glace, propose pour la troisième année consécutive une série 100% électrique. De quoi assurer le spectacle tout en faisant la promotion des véhicules électriques.

L’arrivée de la motorisation électrique sur le Trophée Andros date de 2007, avec la mise au point du premier SprintCar Electrique : l’AndrosCar 01, piloté alors par Elodie GOSSUIN. Le véhicule sera amélioré chaque année et en 2010, la première série 100% électrique voit le jour, avec 8 véhicules électriques au départ.



« Il y a six ans, nous avons souhaité créer avec Max [Mamer] la première course automobile électrique au monde. C’était, bien entendu, un challenge extraordinaire, mais aussi une profonde conviction. Nous devions persuader les sceptiques que la technologie électrique était LA solution pour un sport automobile plus propre, sans perdre la dimension spectacle. Aujourd’hui, on annonce la création d’un Championnat du Monde de Formule Électrique… Six ans après nous… » explique Frédéric Gervoson, le Président d’Andros.

Les AndrosCars de dernière génération sont équipées d’une batterie qui leur autorise une autonomie en course de 35 minutes ainsi qu’une vitesse de pointe de 140km/h sur glace et de 185km/h en version asphalte.

Un peu de fun sur le Trophée Andros Electrique !

Le Trophée Andros a été le précurseur de la compétition électrique et a vu naître la société Exagon (qui met au point les AndrosCars mais qui fabrique également la superbe Furtive e-GT). Alain PROST a aussi goûté aux plaisirs de la compétition électrique via le trophée Andros et s’engage désormais en Formule E.

Le Trophée Andros est donc un superbe tremplin pour la mobilité électrique et c’est une initiative française qu’il convient de saluer !

Pour plus d’informations et pour suivre le championnat, rendez-vous sur le site du Trophée Andros : www.tropheeandros.com