La saison prochaine, chaque écurie pourra utiliser la motorisation électrique de son choix

Le grand-prix de Formule E de Monaco s’est tenu le 9 mai. Au-delà de la compétition, remportée par Sébastien Buemi, c’est une vraie révolution silencieuse qui s’est emparée de la Principauté.

On savait déjà la Principauté de Monaco très impliquée dans la mobilité électrique et dans la compétition automobile, l’accueil du e-Prix sur les terres monégasque semble être la synthèse parfaite de ces deux univers.

Publicité


Je dois dire que j’ai été très impressionné par l’infrastructure mise en place par l’ACM (Automobile Club de Monaco) pour l’accueil de cette étape du championnat de Formule E. En fait, ce sont quasiment les mêmes que pour les grands-prix de Formule 1 !

Dans un territoire aussi contraint que Monaco, ce qui frappe c’est la place que prennent le circuit et son infrastructure. D’immenses gradins se greffent à la ville et au port pour accueillir les spectateurs.

Le grand prix de Monaco est greffé à la ville !

Les monégasques sont habitués à la présence de ces infrastructures temporaires déployées à l’occasion des grands-prix de Formule 1. Cette fois-ci, les choses étaient différentes…

L’arrivée d’une compétition de voitures électriques change la donne.

En tendant l’oreille, j’ai surpris plusieurs conversations entre des habitants, très étonnés du peu de bruit des voitures. Voilà qui change de la Formule 1 qui dont les bruyants moteurs font vibrer toutes la ville !

Certains regretteront cette aseptisation de la compétition automobile, d’autre non.

J’en viens au second aspect qui m’a marqué lors de cette journée : l’attrait de la course. La Formule E est au moins aussi intéressante que la Formule 1, sinon plus ! En tout cas, ce n’est pas un « mini-championnat » sans saveur.

Si vous n’avez jamais eu l’occasion de regarder un grand-prix de Formule E, sachez que la gestion de l’énergie est au cœur des stratégies de course. Les pilotes doivent gérer la quantité d’énergie qu’ils dépensent pour pouvoir être certains d’arriver à passer la ligne d’arrivée !

Publicité


En milieu de course, les pilotes changent de voiture et repartent avec une monoplace dont la batterie est chargée à bloc. Stéphane Sarazin, l’un des pilotes de Venturi, nous expliquait que les 5 derniers tours sont en général décisifs, justement parce que les pilotes doivent gérer l’énergie restante tout en attaquant.

Pour en savoir plus, voici l’interview de Stéphane Sarazin réalisée avec d’autres journalistes :

La course de Formule E présente donc de vraies particularités et c’est ce qui la rend passionnante. Aujourd’hui, tous les pilotes roulent avec la même voiture mais la saison prochaine, les motorisations seront différentes pour chaque équipe. Lors de la 3ème saison, chaque écurie pourra choisir ses propres batteries. Le spectacle va donc gagner en intensité !

Il y avait du monde pour le e-Prix de Monaco !

Le public, lui, est comblé. L’accès à la courses était gratuit à Monaco et toutes les places étaient prises comme en témoigne cette photo prise lors du départ de la course ! Stéphane Sarazin l’a très bien résumé, la Formule 1 est hors de prix. La Formule E se veut plus accessible.

Il faut dire que la Formule E, c’est aussi un spectacle autour du circuit. Le public peut découvrir les voitures électriques sur les différents stands dont un immense espace siglé Renault. BMW est également présent, d’autant que le constructeur fournit les voitures officielles du grand-prix de Formule E.

La BMW i8 a du succès !

Au final, je crois que ce qui m’a marqué avec ce grand-prix de Formule E c’est qu’il s’agit d’une superbe vitrine en faveur de la voiture électrique, en plein centre-ville. C’est incroyable de se dire que tous ces spectateurs ont fait le déplacement pour voir des voitures électriques !

Le Twizy est bien visible sur le stand de Renault

Si vous avez l’occasion, je vous invite à assister à un grand-prix de Formule E. En plus de la course, c’est une belle fête populaire autour de la voiture électrique, adaptée à tous les publics.

Quant à moi, je garde de cette journée l’impression que le monde est en train de changer et que la voiture électrique va prendre de plus en plus de place… Je n’aurais jamais imaginé un tel spectacle dédié aux voitures électriques quand j’ai créé ce blogil y a quelques années !

La révolution est en marche !

J’en profite pour saluer tous les lecteurs d’Automobile-Propre.com qui avaient fait le déplacement et que j’ai pu rencontrer à Monaco ! En espérant qu’une ville française accueille une étape de Formule E l’année prochaine…

Note: Merci à la Principauté de Monaco pour son invitation qui m’a permis de couvrir ce grand-prix.

Crédits photo : Julien IRONDELLE / Yoann NUSSBAUMER

Publicité