F1 KERS

La saison 2014 de F1 marquera un tournant dans l’histoire de ce sport : en effet, nous n’aurons plus de KERS (Kinetic Energy Recuperation System), mais bien un moteur électrique intégré. Ce système portera le nom d’ERS et n’aura plus comme seul but de récupérer de l’énergie en phases de décélération, mais bien de motoriser les F1 dans les stands !

Voici un extrait de la réglémentation : « la voiture doit rouler en mode électrique (pas d’allumage et pas d’alimentation en carburant du moteur) à tout moment lorsqu’elle se trouve dans la pit lane ». Le pilote sera en charge de réactiver le moteur lors de son retour en piste ! Un moteur qui sera un V6 turbo, conservant la cylindrée actuelle des V8.



Tout ceci nous amène à penser que les courses vont être complexifiées, alors que les sources de défaillances techniques seront plus nombreuses ! Néanmoins, cela pourrait bien rendre les championnats à suivre plus intéressants à suivre qu’ils n’ont pu l’être par le passé. En outre, cela pourrait attirer plus de constructeurs à la recherche de reconnaissance en ce qui concerne la maitrise de la technologie électrique.

Bref, le sport auto sera vert ou ne sera pas !