Mathieu, le vainqueur du challenge ThinkBlue

Volkswagen organisait la semaine dernière un challenge autour de l’éco-conduite. Mathieu, un lecteur qui a gagné sa place sur Automobile Propre, a terminé premier et nous raconte sa journée.

« Grâce à Automobile-Propre, j’ai pu participer le week-end dernier (samedi 14 avril) au stage d’éco-conduite organisé par Volkswagen : le « ThinkBlue Challenge ». Il s’agissait de découvrir le lancement de cette seconde édition de la compétition dont le slogan est « L’important, ce n’est pas d’aller vite mais d’aller loin ».



Une vingtaine de bloggeurs concernés par l’écologie, liée à l’automobile ou non (abcmoteurs.fr, etc…), ont été invités pour un stage d’éco-conduite en Golf VI TDi BlueMotion 99 g.

Rendez-vous était pris à Gare Montparnasse, Paris, 9h30 pour se diriger ensuite sur les lieux du stage. J’y ai retrouvé Thomas, un des rédacteurs du blog (en marron de profil ci-dessous). Voici mon témoignage pour cette journée…

les participants au challenge

Des chauffeurs professionnels, au volant des dernières nouveautés de la marque, nous attendent : les nouvelles Up ! (5 portes), CC (ex-Passat CC), Coccinelle 2012 et MultiVan restylé.

Privilège d’être arrivés les premiers, nous choisissons la Cox version TSi 200, pas encore sortie en France. Rien d’écologique, mais un plaisir pour les yeux et ses oreilles (par contre pas pour nos dos). Nous ne conduisons pas (frustration + 10).

Volkswagen Coccinelle

Direction l’Abbaye des Vaux de Cernay. Un trajet un peu long, même pour un samedi, mais profitable en discussion et découverte produit.

A l’arrivée, nous sommes pris en charge et découvrons,

  • les lieux, superbement restaurés du XIIème siècle et très « verts »,
  • les équipes de pilotes du circuit Beltoise, co-organisateurs du stage
  • les véhicules : des Golf VI TDi BlueMotion 99 g BVM 5 (roues 15 pouces) à la consommation annoncée de 3,8 L / 100 km en cycle mixte.
Abbaye des Vaux de Cernay
Abbaye des Vaux de Cernay

Après quelques formalités (permis de conduire etc…) et un petit déjeuner offert, l’organisation de la journée nous est donnée :



  • 11h – 12h30 : partie théorique + simulateurs
  • 12h30 – 14h : repas à l’Abbaye
  • 14h – 14h30 : trajet vers le circuit J-P Beltoise, à Trappes
  • 14h30 – 17h : par groupe, en alternance, stages d’éco-conduite et de sécurité
  • 17h – 17h30 : débrief, classement et dotations
La Golf du ThinkBlue Challenge

11h – 12h30 : partie théorique + simulateurs

Par l’intermédiaire d’une présentation PowerPoint, une introduction par la marque (responsable marketing et chef produit gamme Golf) est faite sur l’évènement, ses enjeux et objectifs. Et une présence exceptionnelle : J-P Beltoise lui-même, avec qui nous avons pu échanger quelques mots entre passionnés.

Très vite, plusieurs conseils et des observations contre des idées reçues nous sont donnés sur l’éco-conduite, un enjeu fort de la réduction de la consommation de carburant et de CO2. Les voici listés ci-dessous :

  1. Choisir un véhicule économe
  2. Contrôler ses pneumatiques (un sous-gonflage de 0,3 bar = + 3 % de consommation)
  3. Entretenir son véhicule
  4. Organiser ces déplacements : éviter les AR inutiles et limiter les petits trajets (+ 50 % de consommation sur le 1er km, + 25 % sur le 2nd !)
  5. Démarrer rapidement et en douceur : un moteur moderne n’a plus besoin de préchauffer. Mais ne pas accélérer trop fort non plus !
  6. Utiliser rationnellement les accessoires (mettre quand même le chauffage en hiver car il s’agit d’un élément de sécurité pour le désembuage des vitres)
  7. Conduire de façon souple et fluide, en anticipant le trafic et en utilisant l’élan du véhicule et le frein moteur (le plus important)
  8. Privilégier le rapport de boîte supérieur, sans tomber non plus dans l’excès du sous-régime, énergivore !
  9. Utiliser l’élan du véhicule : anticiper ralentissements et freinages
  10. Couper le moteur à l’arrêt (ou utiliser le Stop&Start si disponible)

Le briefing

Après quelques échanges de questions / réponses dans une ambiance très détendue, le groupe est divisé en 2, chacun sur son simulateur de conduite complet : volant, boite de vitesse, frein à main… tout y est !

Avec tous ces conseils et ce matériel, nous essayons de nous préparer à la séance de conduite de l’après-midi. Et c’est parti pour un tour… et les premières difficultés ! Accélération trop franche, trop de sous-régime, vitesse faible ou circulation sont autant d’obstacles à une conduite écologique et en toute sécurité !

Un premier bilan de cette fin de matinée ? Pas facile à appliquer les consignes mais au moins, nous sommes prévenus.

Le simulateur d'éco-conduite

Le simulateur d'éco-conduite du challenge ThinkBlue

12h30 – 14h : repas à l’Abbaye

Après l’effort, le réconfort. Vient le temps de déjeuner dans une des salles de l’Abbaye : superbe !

Une des salles de l'Abaye

Repas avec tous les participants et l’équipe projet de Volkswagen, dans une bonne ambiance. Et une photo de groupe pour lancer les hostilités :-)

Le groupe des participants

14h – 14h30 : trajet vers le circuit J-P Beltoise, à Trappes

Après ce festin, le trajet s’effectue vers le circuit à Trappes à l’aide des nombreuses Golf TDi BlueMotion à notre disposition. Nous ne conduisons pas encore (frustration + 100) mais nous en profitons pour découvrir la voiture, ses réactions, les pilotes de l’équipe Beltoise et leurs conseils.

14h30 – 17h : par groupe, en alternance, stages d’eco-conduite et de sécurité

Les choses sérieuses commencent. Tenue distribuée (complet bleu type Sparco / Vokswagen, comme à l’atelier), formation des 2 groupes, les uns partent en éco-conduite, les autres en sécurité avec de Nouvelles Passat.

Avec Thomas, nous décidons de partir en éco-conduite directement. Motivés ! Nous sommes 5 voitures à partir : 2 conducteurs / bloggeurs + 1 pilote par véhicule.

L'équipage Automobile Propre

Brief : avec notre Golf, et en situation réelle (en ville, avec circulation routière, conditions météorologiques …), aller d’un point A à un point B en consommant le moins tout en ayant la conduite la plus réelle (pas faire du 30 km/h sur une Nationale ☺) et la plus sécurisante possible (sans rabattre les rétroviseurs par exemple ☺). A la fois simple et compliqué.

Je commence : de l’entrée du circuit et durant 16 km environ, dans la vallée de Chevreuse. Feux en ville, passage piéton, ralentissement, virages, côtes et descentes, le trajet est plutôt représentatif et sans autoroute (trop facile sinon !). Thomas prend le trajet retour. Tous les 2, un peu crispés mais très concentrés.

Nous sommes accompagnés par Franck, un des pilotes Beltoise et excellent pédagogue. Il est présent pour distiller quelques conseils en temps réel et mesurer via ordinateur portable l’ensemble des paramètres enregistrés. Le changement de conducteur lui permet de débriefer à chaud les résultats de chacun : consommation moyenne, vitesse moyenne, vitesse max, temps d’élan, temps passé en % sur chaque rapport de boîte de vitesses, régime moteur moyen, etc… Très instructif ! Ces chiffres nous sont d’ailleurs communiqués à la fin de la journée, j’y reviendrai.

Explications éco-conduite

De retour au circuit, nous passons au second stage : nous parlons maintenant sécurité routière ! Et là, on s’accroche : tours de circuit avec ballons qui sortent de nulle part, des piétons qui traversent n’importe comment, de faux mannequins, des arrivées de véhicules dans les angles morts…. Bien qu’ayant des années de permis sans aucun accident tous les 2 avec Thomas, nous nous apercevons très vite de nos mauvaises habitudes, de nos mauvais réflexes, de nos manques de concentration, etc… Une « claque » et une conduite à coup de freinage d’urgence et de coup de volant à droite ou à gauche ! Marquant.

Notre pilote prend ensuite le volant et débriefe toutes les situations vécues / subies. Une heure trente d’apprentissage impressionnant. Tout cela dans un excellent état d’esprit comme toujours et en toute sécurité aussi.

Sécurité automobile

De retour à l’accueil de l’opération, le second groupe rentre de son éco-conduite. Echanges de sensations, d’impressions, de souvenirs via les photos prises par tous à des moments clés, l’heure du débrief a sonné !

17h – 17h30 : débrief, classement et dotations

Réunis, l’équipe Volkswagen nous remercie de notre enthousiasme et des nombreuses questions posées lors de cette journée. Le bilan de chaque participant est annoncé, en commençant par les derniers.

Au final : nous faisons honneur au blog grâce à des consommations respectives de 3,74 (aller, moi-même, le seul à passer sous la consommation annoncée constructeur) et 4,13 L (retour, Thomas) au 100 km ! Nous finissons 1er et 4ème, une vraie performance !

Mathieu, le vainqueur du challenge ThinkBlue

Les dotations sont identiques pour tous et différentes des futurs particuliers inscrits pour les dates d’avril /mai et juin prochain : pas de Golf ou de Nouvel Ipad ☹. Mais pour chacun : notre tenue de la journée, une pochette en matériau recyclé pour tablette tactile de 10 pouces, une clé USB en bois, un chargeur solaire pour téléphone portable, une photo souvenir, un diplôme d’éco-conduite avec nos résultats chiffrés personnels. Bref, des cadeaux orientés développement durable, un dernier point positif donc !

En prime pour moi, un chèque de 500 euros… à remettre à l’association éco-responsable française de mon choix. Je n’ai pas encore décidé et si vous avez des idées, merci de l’indiquer dans vos commentaires !

Merci à tous les organisateurs et particulièrement à Pierre Henry, Pauline, etc… et à Volkswagen pour l’ensemble de la journée. Et à Yoann bien sûr pour m’y avoir fait participer. N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires, j’y répondrai avec plaisir ! »

les belles golfs !

Note de Yoann : Merci Mathieu pour la rédaction de ce super article, et merci à toi et Thomas pour avoir aussi bien représenté Automobile Propre :-)

Photos : Mathieu R / WilliamK