La voiture électrique s’est imposée ce week-end lors de la 93ème édition de Pikes Peak. C’est Rhys Millen a bord du bolide électrique lituanien PP03 de Drive eO qui a remporté l’épreuve. Une première dans l'histoire de la célèbre course de côtes…

Cette fois-ci, c’est la bonne ! Engagé depuis plusieurs années à la célèbre course de côte Pikes Peak, l’électrique a finalement remporté l’édition 2015 qui s’est tenue ce week-end dans le Colorado, aux Etats-Unis.

1020 kW de puissance !

Pilotée par Rhys Millen, le bolide qui a remporté l’épreuve a été développé par la société lituanienne Drive eO qui participe à Pikes Peak avec des protos électriques depuis 2013. Capable de développer jusqu’à 1020 kW de puissance et 2160 Nm de couple grâce à six moteurs électriques, la PP03 pouvait s’élancer jusqu’à 260 km/h. Pour avaler les quelques 19.9 km du parcours, un pack batteries de 50 kWh était monté sur la voiture.

Au final, Rhys Millen est parvenu à parcourir les 156 virages de la course en 9’07 »222s sachant que les moteurs arrière ont lâché à mi-chemin, réduisant la puissance de 50 %. Ainsi, si le record de Sébastien Loeb avec sa Peugeot 208 T16 PP n’a pas été dépassé (8’13 »), la PP03 est tout de même arrivée à faire 2 secondes de mieux que Romain Dumas qui avait remporté l’épreuve l’an dernier avec un véhicule thermique.

Publicité


A noter que le japonais Nobuhiro Tajima a également réalisé une belle performance avec sa Rimac E-Runner Concept One, terminant la course en seconde position avec un temps de 9’32 »401s.

Publicité