Suivant l’exemple d’Audi, la marque allemande, également propriété de Volkswagen, mettra fin à son engagement en catégorie LMP1 au Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) au terme de la saison 2017 pour s’engager en Formule E à compter de 2019.

« Porsche mise sur des concepts de motorisation alternatifs et innovants. Nous estimons que la Formule E constitue aujourd’hui la compétition par excellence pour développer des voitures à hautes performances en matière d’écocompatibilité, d’efficience et de durabilité » a précisé Michael Steiner, membre du Directoire de Porsche AG en charge de la Recherche & Développement, faisant clairement référence à la future Porsche Mission E, un bolide 100 % électrique attendu en 2020.

Publicité