Disponibles à la commande en France dans quelques semaines, la nouvelle Dacia Sandero et sa déclinaison SUV Stepway seront proposées avec une nouvelle motorisation Eco-G bicarburation GPL/essence moins émissive et tout aussi abordable que l’essence.

Pour 12 690 euros TTC, la finition confort de la citadine se présente avec 2 motorisations. Tout d’abord en embarquant le bloc déjà connu TCe 90 à 3 cylindres 1 litre turbo couplé à une boîte manuelle à 6 rapports. En face de cette architecture, le nouveau 3 cylindres Eco-G 100 1 l turbo en bicarburation GPL, associé à une transmission manuelle à 6 rapports.

À la clé, un gain sur les émissions de CO2 : 106-112 grammes au kilomètre en fonctionnant au gaz, contre 116-124 g avec le moteur essence TCe 90. Jusqu’à 7,3 litres de GPL selon équipements pour parcourir 100 km avec le bloc Eco-G 100, soit 5,84 euros avec un produit affiché sur la pompe à 0,80 euro. L’ancien moteur essence est plus sobre avec ses 5,5 litres en cycle mixte, mais le même trajet coûtera plus cher, presque 7 euros, avec un SP95-E10 à 1,2367 euro le litre.



Ce modèle est aussi disponible avec une finition inférieure (Essentiel), à 11 390 euros, en version GPL. La déclinaison essence reçoit le moteur SCe 65 moins dynamique. D’où un tarif plus bas (9 890 euros). Il est aussi monté sur l’entrée de gamme Access, pour un prix d’appel à 8 690 euros.

La version baroudeuse Stepway, qui adopte aussi la nouvelle plateforme modulaire CMF-B, exploite les mêmes groupes motopropulseurs TCe 90 et Eco-G 100. Avec elle, les finitions Essentiel et Confort, pour les 2 groupes, sont tarifées 12 590 et 13 890 euros. Les émissions respectives sont bien sûr supérieures : 114-119 g/CO2/100 km avec le GPL versus 126-132 g avec le bloc essence. La consommation suit le même mouvement : 7,4-7,7 litres de GPL contre 5,6-5,8 litres d’essence.