L’Union de l’industrie de l’automobile allemande a tranché : la ville de Munich remplacera Francfort dans l’organisation de l’évènement automobile allemand IAA à partir de 2021.

Décidément c’est la semaine des chamboulements des salons automobiles ! Si l’annulation du salon de Genève est liée au Coronavirus, celui de Francfort vient d’être tout simplement  remplacé pour une tout autre raison.

En septembre dernier, seulement 560.000 visiteurs avaient fait le déplacement contre un million en 2007. Une véritable crise qui a incité la VDA, l’Union de l’industrie Automobile allemande, à réagir en lançant un appel à candidature pour tenter de donner une nouvelle dynamique à l’événement, quitte à changer de lieu.

La ville de Francfort était naturellement candidate à sa propre succession, mais d’autres venaient la concurrencer. Le 29 janvier 2020, nous connaissions les trois villes finalistes : Berlin, Hambourg et Munich. Francfort était donc écartée (avec Cologne, Hanovre et Stuttgart), l’édition 2019 était donc la dernière. Une décision historique, le célèbre salon automobile allemand n’ayant pas changé de lieu depuis 1951.



Dans le fief d’Audi et de BMW

Ce 3 mars, la VDA a finalement retenu la ville de Munich. Ce choix est expliqué en partie pour « son excellente infrastructure de transports » et « une solide expertise en termes d’organisations majeures ».

Du côté des constructeurs, les deux grands gagnants sont BMW, dont le siège se situe à Munich, et Audi dont le QG est très proche, à Ingolstadt. L’IAA 2021 devient donc officiellement le Salon automobile de Munich. Le projet bavarois révèle déjà quelques axes, avec plusieurs lieux et non un seul. L’automobile restera le pilier central, mais sera associé à d’autres thématiques telles que « la ville intelligente » et la « mobilité durable ».

Volkswagen ID.3

La Volkswagen ID.3, dernière star électrique du Salon de Francfort en 2019