Crédit photo : https://pixabay.com/

A compter du 1er janvier 2021, l'acquisition d'une voiture diesel ne sera plus éligible à la prime à la conversion. 

Conditionnée à la mise à la casse d’un vieux véhicule essence ou diesel et centrée sur les ménages dont le revenu fiscal de référence (RFR) est inférieur à 13.489 €, la prime à la conversion est l’une des mesures phares adoptées par le gouvernement pour verdir le parc automobile français. Octroyant une aide allant jusqu’à 5000 € pour l’acquisition d’une voiture électrique, le dispositif offre également jusqu’à 3000 € en cas d’achat d’un véhicule thermique neuf ou d’occasion dont les émissions de CO2 sont inférieures à 137 g/km. Sont notamment éligibles les véhicules diesel Crit’Air 2 dont la date de première mise en circulation est postérieure au 1er septembre 2019.

« A compter du 1er janvier 2021, la prime à la conversion sera réservée aux véhicules les moins polluants et ne concernera plus les modèles diesel » a déclaré la ministre de l’Ecologie, Barbara Pompili, ce lundi 12 octobre lors de la présentation du plan « 100.000 bornes de recharge ». « C’est une question de cohérence de notre politique de lutte contre la pollution de l’air » a-t-elle ajouté sur Twitter.