Début 2014, le quotidien San Francisco Chronicle avait révélé une rencontre au printemps précédent entre Elon Musk, le Boss de Tesla, et Adrian Perica, responsable des fusions et acquisitions d’Apple. Un épisode diversement interprété.

Partenariat avec Tesla pour la fourniture de batteries lithium-ion à implanter dans l’Apple Car ? Pour Craig Irwin, analyste à la banque d’investissement Roth Capital Partners, la pomme croquée aurait surtout proposé à cette occasion de racheter le constructeur de véhicules électriques pour un prix de 240 dollars par action, soit plus cher que l’actuel cours orienté à la baisse (moins de 192 dollars au plus bas hier, mercredi 22 mai 2019).

Dans son interview accordée à la chaîne de télévision américaine CNBC, le financier est formel, justifiant son affirmation par des retours de plusieurs sources.

En outre Craig Irwin assure que « si Apple avait des intérêts [à réaliser une telle acquisition] à ce moment-là, l’entreprise en aurait probablement toujours un aujourd’hui, au juste prix ». Une déclaration qui ne va sans doute pas faciliter la position des boursicoteurs et des financeurs plus sérieux !

Si une telle opération était réalisée par le fabricant en appareils nomades premium, ce serait la plus importante de son histoire, et de loin : de l’ordre de 12 fois l’enveloppe formée pour l’absorption de Beats Electronic en 2014, record d’Apple.

Selon Craig Irwin, Elon Musk deviendrait alors un véritable problème pour la nouvelle direction effrayée par sa tendance à attirer souvent l’attention sur Tesla « pour de mauvaises raisons ».

Et l’on reparle du rachat de Tesla par Apple !
3.5 (69.41%) 17 vote[s]