Selon les tests d’une association allemande, le nouveau Renault Espace diesel afficherait des émissions de NOx 13 à 25 fois supérieures à celles exigées par les normes. Une information immédiatement démentie par le constructeur français.

Renault est-il en train d’être rattrapé par le dieselgate dans lequel est embourbé Volkswagen depuis plusieurs semaines ? Selon un communiqué de la Deutsche Umwelthilfe (DUH), une association allemande de protection de l’environnement, le Renault Espace diesel 1.6 dCi afficherait des émissions de NOx 13 à 25 fois supérieures que celles préconisées par la norme Euro 6.

L’association allemande a réalisé une série de tests sur à froid et à chaud et constaté des différentiels importants. Effectués en Suisse, dans les laboratoires de l’université de Berne, les tests ont révélés des émissions de NOx allant jusqu’à 2.061 mg/km avec un moteur « à chaud » et 235 mg/km lorsque le moteur était « à froid ». Une différence importante qui pourrait provenir du piège à NOx utilisé sur le Renault Espace, beaucoup plus efficient à froid. L’association a néanmoins indiqué que d’autres tests seraient nécessaires pour confirmer ces résultats. En attendant le rapport complet est disponible en suivant ce lien.

Des résultats contestés par Renault

Chez Renault, la réaction n’a pas tardé à intervenir et le constructeur a rapidement diffusé un communiqué pour démentir les résultats de l’association.



« Les procédures d’essai utilisées par l’Université de Berne ne sont pas toutes conformes à la réglementation européenne et présentent des variations importantes de résultats qui, comme indiqué dans le rapport, nécessitent « des mesures complémentaires » et ne sont donc pas conclusives » a expliqué le constructeur dans son communiqué, indiquant cependant « tout mettre en œuvre pour comprendre le détail de ces résultats ».

A noter que le Renault Espace n’est pas le seul modèle à être dans le collimateur du DUH. Chez Opel, le Zafira 1.6 CDTI fait également partie des modèles pointés du doigt par l’association.