Le constructeur et la plateforme de VTC viennent de lancer un projet pilote pour développer la présence de voitures électriques au sein du service Uber Green dans la capitale allemande.

Les chauffeurs inscrits à cette antenne locale ont été conviés à une présentation virtuelle et numérique du programme et des voitures électriques. Les 2 partenaires cherchent à en convaincre plus d’une centaine afin de réunir une vaste flotte de Volkswagen e-Golf d’occasion mises en circulation dans le courant de l’année 2019.

Cette opération est conforme à la déclaration réalisée en septembre dernier par Uber qui envisage, à horizon 2040, des services 100% zéro émission en s’appuyant sur des voitures électriques, les transports en commun et la micro-mobilité.

Christoph Weigler, directeur général d’Uber outre-Rhin, estime que les e-Golf, déjà exploitées en Allemagne avec l’enseigne d’autopartage We Share du constructeur, « sont parfaitement adaptés à notre concept durable Uber Green ». Il assure : « Les gens sont beaucoup plus ouverts à la mobilité électrique après un premier trajet dans un véhicule à zéro émission ».

Ce projet va fournir à Volkswagen une « précieuse expérience d’exploitation de ses voitures électriques », au sein d’un service au fonctionnement intensif. Et ce, avant la généralisation des modèles de la famille ID pour laquelle le constructeur va mobiliser 11 milliards d’euros avec l’objectif d’en lancer sur les routes 1,5 million d’exemplaires d’ici 2025.