Dix voitures électriques s’aligneront à Monaco demain, samedi 16 mars 2019, pour le départ des équipages de la catégorie E-Gazelles qui goûteront au désert marocain pendant 9 jours.

En plus d’une Renault Zoé, de Bolloré Bluesummer et Citroën E-Mehari, 2 prototypes de buggys électriques vont faire la preuve de leur efficacité sur le terrain.

Fruit d’une collaboration des équipes de Fabien Lagier et Jérémy Cantin, respectivement dirigeants de Solutions-VE dans les Bouches-du-Rhône et de Brouzils Auto en Vendée, les engins ont pu être préparés dans les délais pour participer au rallye-raid.

Répondant au cahier des charges fourni par le premier partenaire, le garagiste vendéen a monté sur des coques Baboulin neuves et brutes en fibre de verre un moteur électrique d’une puissance de 80 kW. Ce dernier est alimenté par une batterie d’une capacité de 30 kWh, elle-même régénérée par un chargeur 6,6 kW (prise T2).

Cette configuration devrait permettre d’obtenir 200 kilomètres réels sur le terrain pour un poids contenu à 850 kilos.

Sous la filiale e-Néo, en cours de constitution, une déclinaison « de série » de ce buggy électrique devrait être commercialisé à l’avenir. Cette structure vise également à convertir des véhicules thermiques (anciens ou relativement récents) en électriques.

Des buggys électriques prototypes au rallye Aïcha des Gazelles
4.7 (94.55%) 11 votes