Le boîtier tout-en-un, à intégrer entre 2 roues, comprend le moteur électrique, l’électronique de puissance et le réducteur. Le tout, synchronisé de façon optimale ! De quoi faciliter l’intégration par les constructeurs, notamment les nouvelles petites structures. Pour sa Sion, Sono Motors, exploitera ce combiné.

L’équipementier prévoit de commercialiser 2 versions de son groupe motopropulseur intégré compact. Ce qui changera, c’est la puissance du moteur : 120 ou 150 kW. Doté d’un couple maximal de 310 Nm, ce dernier est présenté par Continental comme l’équivalent d’un bloc turbo diesel classique de 2 litres de cylindrée.

Ce nouveau concept de moteur, déjà exploité sur certains modèles de véhicules lourds -camions, bus et cars -, bénéficie d’un système de refroidissement par liquide. Autres avantages : Il ne pèse que 80 kilos, réduit le besoin en place pour son intégration, et se passe de nombre de connecteurs et de câbles.

Ce boîtier sera présenté au salon allemand de l’automobile de Francfort, en septembre prochain. Peu avant sa production en série en Chine, à l’usine de Tianjin. Continental précise qu’il fournira déjà quelques constructeurs asiatiques et européens avant la fin de la présente année 2019. Ceux-ci apprécieront sans doute aussi de ne pas avoir à chercher les différents éléments de leurs moteurs auprès de plusieurs fournisseurs.

L’équipementier évoque la prochaine intégration de sa solution dans des SUV chinois, mais aussi dans la voiture électrique à panneaux solaires Sono Sion. Le jeune constructeur allemand bénéficie d’un partenariat étroit et axé sur le long terme avec Continental.

Continental développe un moteur compact pour les voitures électriques
5 (99.26%) 27 vote[s]