L’équipementier estime que piloter les batteries des voitures électriques en fonction de différents paramètres permettrait de gagner jusqu’à 20% en durée de vie.

« Selon les experts, la durée de vie moyenne des batteries lithium-ion actuelles est de 8 à 10 ans, soit entre 500 et 1.000 cycles de recharge. Les fabricants de batteries garantissent généralement un kilométrage compris entre 100.000 et 160.000 kilomètres », rapporte Bosch dans un communiqué daté du 9 juillet dernier.

Le vieillissement des cellules ne dépend cependant pas que du temps qui passe ou du kilométrage cumulé. Un nombre élevé de recharges rapides, une conduite excessivement sportive, l’immobilisation par des températures très basses ou élevées du véhicule avec ses batteries pleines, par exemple, accentuent le phénomène.

Bosch propose de connecter les batteries au cloud pour, en particulier, adapter leur ravitaillement en énergie en fonction de ces connaissances et de diverses autres informations, dont l’urgence à utiliser le véhicule et les habitudes d’exploitation. Ceci, en complément des habituels soft de gestion des packs.

En outre, le système permet d’identifier rapidement une cellule défaillante pour un remplacement rapide, avant qu’elle n’entraîne les autres dans sa chute. En plus de donner un état de santé du pack dans sa globalité, la solution développée par Bosch fournit une estimation de sa courbe de vieillissement.

L’équipementier peut également gérer les batteries d’une flotte de véhicules électriques en s’appuyant sur le principe de l’intelligence distribuée. Un premier client s’est fait connaître pour tester en situation réelle la nouvelle offre de Bosch, baptisée « Battery in the Cloud ». Il s’agit de Didi, spécialiste chinois des nouvelles mobilités, qui compte bien sur une optimisation des performances et une plus grande durée de vie des batteries de ses engins partagés.

Batterie : Bosch mise sur le cloud pour gagner en durée de vie
4.9 (97.89%) 19 vote[s]