| Sur
10 janvier 2020 11:04

500.000 véhicules électriques Toyota dans le monde en 2025

Par Philippe SCHWOERER

De quoi satisfaire aux exigences environnementales européennes et chinoises, indique la rédaction du quotidien économique japonais Nikkei, qui souligne la timidité de la feuille de route de Toyota « toujours concentré sur les hybrides ».

Cette obligation de réorienter sa gamme de modèles s’impose à Toyota pour demeurer sur des marchés clés alors que le constructeur à « longtemps [été] concentré sur les hybrides et l’objectif lointain des voitures à pile à combustible à hydrogène ».

Le Nikkei rapporte à ce sujet les propos de Shigeki Terashi, vice-président exécutif en charge de l’effort d’électrification de Toyota : « Nous ne pourrons pas répondre aux réglementations à venir avec les véhicules hybrides, et les véhicules électriques et d’autres technologies seront nécessaires ».

Le quotidien rappelle que 500.000 véhicules électriques, c’est ce qui pourrait sortir dans quelques années de la seule Gigafactory Tesla de Shanghai. En outre, en 2025, Volkswagen, principal concurrent de Toyota au niveau mondial, a prévu d’écouler 6 fois plus de modèles branchés, soit 3 millions d’unités.

A cette échéance, le groupe japonais a programmé de diffuser 5,5 millions de véhicules électrifiés. Des chiffres qui relativisent davantage encore l’effort consacré à la mobilité 100% électrique et qui se traduisent par 500.000 VE face à 5 millions d’hybrides.

La technologie hybride reste donc au cœur de son programme à court et moyen termes, même si Toyota cherche déjà à assurer sa présence sur les marchés grandissants des véhicules électriques en nouant des accords avec Panasonic et CATL afin de disposer de batteries.

Philippe SCHWOERER

Auteur et journaliste, Philippe est un passionné de voitures électriques depuis de très nombreuses années.

Lire les commentaires

  • Chut... pas un mot surtout ici sur le projet de ville Woven City alimentée à l'hydrogène que veut créer Toyota. Et sur la 81e station H2 ouverte en Allemagne cette semaine. Chut...

  • Toyota a déjà prouvé par le passé (Rav4 électrique) qu'ils ne souhaitent en vendre que le strict nécessaire pour atteindre les quotas d'émissions. Pas une de plus. Ils sont toujours sur cette même posture.

  • Quand la "pompe" sera amorcée, que le bouche a oreille sur le confort du VE aura parcouru les foules, et que dans le même temps, la contrainte réchauffement climatique/CO2 deviendra l'extrême urgence, Toy va se prendre une grande claque dans la figure, car l'échéance est toute proche.

    • Vote fan-boyisme pro Tesla vous aveugle au point de vous faire pendre vos rêves pour des réalités.

  • Quand on est capable de faire des hybrides très fiables à bon prix,
    a fortiori on a la techno pour sortir des VE 100% elec (vu que c'est beaucoup plus simple).

    Mais Toyota a toujours voulu attendre la prochaine génération de batteries, estimant à tort ou à raison que la techno actuelle n'est pas assez sûre et pas assez performante pour avoir une bonne autonomie et une bonne vitesse de charge.
    Peut-être il devront anticiper un peu leurs plans ?
    Mais je ne m'inquiète pas 1 seconde pour eux.

    • Je ne suis pas assez optimiste. Toyota a certainement le savoir faire pour concevoir des VE. Par contre l'outil de production pour les construire en grande série et à prix raisonnable, y compris l'assemblage des batteries, il ne l'a pas. Et le savoir faire pour faire cet outil de production ne s'aquiert pas si facilement. Sans compter sur l'image de marque à la pointe de l' innovation qui s'est totalement évaporé depuis que Tesla a montré qu'on pouvait faire beaucoup mieux, et ça ça va faire très mal.

  • Les "prévisions" de VW et Toy d'écouler ou diffuser tant de millions de véhicules élec ne correspondent ni à des études de marché ni à des "souhaits", mais uniquement à un calcul d'émissions globales pour ne pas prendre d'amendes sur les différents marchés. Ils disent qu'à telle date ils devront avoir vendu tant de VE (mais surtout pas plus) afin d'être "propre" par rapport aux exigences européennes, chinoises etc...

    Maintenant il ne leur reste plus qu'à réaliser cet objectif en sortant des modèles attrayants au tarif soigneusement "étudié" et au besoin ajusté au fil des saisons pour atteindre l'objectif sans le dépasser.

  • Trop timide et en retard Toyota sur le 100% VE. Attention...Faut pas s'endormir sur l'hybride, même rechargeable.

    A quand le premier EV en Europe/France ? 2022 ? 23 ?

Ce site utilise les cookies.