Autonomie des voitures électriques

Une équipe de chercheurs de chez IBM annonce être sur le point de résoudre le problème de l’instabilité chimique des batteries lithium-air et promet 800 km d’autonomie aux voitures électriques.

Les batteries lithium-air sur lesquelles travaille ce laboratoire possèdent une densité énergétique de plus de 1000 fois celle des batteries lithium-ion telles que nous les connaissons dans les voitures électriques actuelles. Autant dire qu’une technologie pareille présente un intérêt plus qu’évident !



Je ne vais pas m’improviser prof de chimie, voici donc l’explication fournie par le site SmartPlanet :

« Au lieu d’employer des oxydes métalliques dans l’électrode positive, les cellules au lithium-air utilisent du carbone. Le matériau est plus léger et réagit à l’oxygène dans l’air qui l’entoure pour produire un courant, d’où la présence du mot « air » dans son nom. »

Le problème que les chercheurs d’IBM sont sur le point de résoudre, c’est l’instabilité chimique de ces cellules. Pour cela, ils envisagent l’utilisation d’un matériau gardé secret pour stabiliser la réaction (les plus scientifiques d’entre vous pourront lire l’explication technique sur SmartPlanet).

Au bout de 3 ans de recherche, les chercheurs passent à l’étape suivante : produire une batterie aux dimensions réelles d’ici 2013. Mais pour tous ceux qui rêvent déjà de ces 800 km d’autonomie dans leur voiture électrique, sachez que la commercialisation de ces batteries n’interviendrait qu’en 2020 (sans que je ne comprenne vraiment un tel délais de mise sur le marché).

Dans tous les cas, une batterie d’une telle capacité entraîne obligatoirement des questions sur sa recharge. En effet, il faut 8 à 12h pour 160 kilomètres d’autonomie sur une voiture électrique type Nissan LEAF. Imaginez le temps nécessaire pour une batterie qui possède 5 fois cette capacité !

J’ai l’impression qu’à l’avenir, le vrai problème de la voiture électrique sera le temps de recharge (ainsi que la quantité d’électricité nécessaire si on met de la recharge rapide partout), et pas forcément l’autonomie. Rendez-vous en 2020…

Source : SmartPlanet