Désormais équipé d’une batterie de 40 kWh, le Nissan E-NV 200 était présent en marge des essais de la nouvelle Leaf à Tenerife. Nous avons pu l’essayer quelques instants sur un itinéraire à forte déclivité où il s’est montré vif malgré une autonomie très volatile.

En apparence, rien n’a changé. Le nouvel E-NV200 conserve le même design, même intérieur, même moteur issu de la Leaf et le même tableau de bord que l’ancien. L’unique amélioration se trouve sous le plancher : il s’agit de la batterie. Elle est passée de 24 à 40 kWh de capacité, de quoi parcourir 280 kilomètres selon le cycle NEDC et très probablement dépasser les 200 kilomètres en usage réel.

L’autonomie peut varier davantage que sur les autres véhicules électriques à bord de l’E-NV200 40 kWh. Le véhicule peut en effet embarquer jusqu’à 701 kg de charge utile en version fourgon et jusqu’à 7 personnes en version « Evalia » ludospace. D’un poids à vide d’environ 1,6 tonnes, il supporte un poids total autorisé en charge de presque 2,3 tonnes.

Un court essai pour se faire une idée

Pressés par le temps, nous ne pouvons tester le nouvel E-NV 200 version Evalia qu’un court moment. Partis du niveau de la mer, nous avons atteint l’altitude d’environ 650 mètres via un itinéraire de 18 kilomètres composé aux trois quarts de routes à double sens et d’autoroutes pour le quart restant.

La voie rapide nous permet de tester la vitesse maximale, annoncée à 123 km/h par Nissan, le tableau de bord se fige à 135 km/h pied au plancher. Les accélérations sont dynamiques mais loin d’être fulgurantes, en adéquation avec le 0 à 100 km/h affiché à 14 secondes.

Consommation moyenne phénoménale en montée

Sur route très inclinée, l’E-NV 200 ne montre aucun signe de faiblesse, il est stable dans les virages et réactif dans les accélérations en sortie de courbe. Un gros bémol cependant : la consommation moyenne qui ne cesse de grimper sous nos yeux pour atteindre 42,1 kWh/100 km au terme de l’ascension.

Alors que le tableau de bord annonçait une autonomie de 255 kilomètres au départ, l’estimation a chuté à 142 km en seulement 18 kilomètres parcourus. La jauge nous indique pourtant qu’il reste encore 80% d’énergie dans la batterie. Il doit donc être possible d’atteindre les 100 kilomètres d’autonomie avec 2 personnes à bord dans ce contexte très énergivore de route à forte déclivité et un style de conduite dynamique.

Disponible en version fourgon utilitaire ou ludospace familial

L’E-NV 200 40 kWh est disponible en version fourgon 4 ou 5 portes et en ludospace 5 portes 5 ou 7 sièges. C’est actuellement le seul véhicule électrique d’Europe à proposer 7 places à bord. Il est équipé du même moteur-convertisseur que la Leaf de première génération pour une puissance de 109 chevaux (80 kW) et un couple de 254 Nm.

Toujours pas de connecteur type 2

Sa batterie lithium-ion en 360 volts est composée de 192 cellules et se recharge via le chargeur embarqué de 6,6 kW en 21 heures sur prise domestique 10 ampères ou 7 heures via une wallbox 32 ampères. Sur une borne rapide Chademo 50 kW, elle peut gagner 80% de batterie en environ 40 minutes. Sous la trappe de recharge, le connecteur de type 2 n’a hélas pas remplacé le type 1, aujourd’hui obsolète. On aurait aimé voir cette modification à priori peu coûteuse à réaliser et tellement plus adaptée aux standards actuels.

Homologué pour le remorquage

Le véhicule est capable de tracter une masse maximale de 410 kg pour la version fourgon et 150 kg pour la version ludospace 5 sièges uniquement. La version 7 sièges n’est pas homologuée pour l’attelage. Comme la Leaf, l’E-NV 200 peut être connecté à un système « vehicle-to-grid » qui permet à la batterie de reverser de l’électricité dans un réseau si nécessaire (pendant les heures pleines par exemple).

L’E-NV 200 40 kWh pourrait bien séduire un grand nombre d’artisans et d’entreprises soucieuses de réduire conjointement leur empreinte environnementale, d’économiser sur les coûts d’énergie et de pouvoir accéder au cœur des villes sans restriction liée aux pics de pollution. D’autant plus que la nouvelle version devrait être proposée à un prix proche du modèle actuel.

Nissan annonce que l’E-NV 200 40 kWh sera disponible en Europe au printemps 2018, sans préciser les tarifs ni la date d’ouverture des commandes. Sur le site internet du constructeur, le véhicule est toujours proposé dans son ancienne version 24 kWh et rien ne mentionne l’arrivée du modèle à autonomie étendue…

Essai Nissan e-NV200 40 kWh : il dépasse les 200 km d’autonomie !
3.9 (78%) 10 votes