Nissan LEAF sur le circuit de l'anneau du Rhin

J’ai eu l’occasion de prendre le volant de la Nissan LEAF sur circuit, à l’anneau du Rhin, avec les conseils d’un instructeur. Un bon moyen de voir comment se comporte la voiture avec une conduite plus sportive.

Pour l’opération « The Big Turn On », l’équipe de Nissan m’a proposé de tester la LEAF sur le circuit de l’anneau du Rhin afin de réaliser une vidéo de présentation de ma candidature dans cette compétition avec 10 autres blogueurs (pour rappel, j’ai besoin de vos votes :-). Voici la vidéo finale, avec quelques images de la voiture sur circuit :

Une bonne occasion pour tester la LEAF dans des conditions de conduite agressives et de voir son comportement. Pour cela, j’ai été accompagné par Philippe, un instructeur très sympa, sur LE circuit alsacien : l’Anneau du Rhin. L’essai s’est déroulé sur la piste d’entrainement, sur laquelle nous avons réalisé différents exercices.

Autant vous le dire tout de suite : je n’avais jamais piloté sur circuit. Mes réactions et impressions sont celles d’un néophyte, je n’ai pas de point de comparaison. À part peut-être avec les sensations que j’avais au volant de ma 205 GTI 1.9 avec laquelle je faisais le malin étant plus jeune… mais ce n’était pas sur circuit…

J’ai donc pu me faire plaisir sur ce circuit d’entrainement, d’autant que la voiture a un beau couple de disponible et tient vraiment bien la route. L’accélération et la reprise sont très bonnes, et on oublie très vite qu’on est à bord d’une voiture électrique ! La seule chose qui change, c’est le silence et l’absence de boîte de vitesse.

Le pilotage est alors beaucoup plus simple : les deux mains sur le volant, une pédale d’accélération, une pédale de frein et c’est parti ! La première chose qui me frappe est la tenue de route. La voiture tient le pavé et est très précise dans ses trajectoires, certainement grâce à une très bonne répartition des masses due au poids des batteries et à notre ami l’ESP.

La Nissan LEAF sur circuit

Le freinage est efficace et sécurisant : nous avons fait plusieurs freinages d’urgence à presque 100 km/h, et la LEAF a freiné très court avec un comportement très sain que j’ai trouvé extrêmement rassurant. On devrait pouvoir faire ce genre d’essai avant d’acheter une voiture ! Les concessionnaires apprécieront… (surtout vu l’odeur de frein et de pneus après le test).

Nous devions tester le freinage sur sol mouillé, mais il faisait tellement froid ce jour-là que le dispositif d’arrosage de la piste n’a pas pu être mis en place. Dommage, j’aurais beaucoup aimé pouvoir évaluer le potentiel de la voiture dans ces conditions !

Au final, je me suis vraiment amusé ! La LEAF est vive, freine efficacement et possède un comportement très sain. Encore une fois, je n’ai jamais conduit de voiture sur circuit, donc c’est difficile d’avoir un point de comparaison. Par contre, je crois que Philippe, l’instructeur du circuit, a été bluffé par les qualités dynamiques de la voiture, surtout s’agissant d’une électrique !

Bref, on peut aussi se faire plaisir avec la LEAF… mais sur circuit, hein ;-)

PS : Pensez à voter pour Automobile Propre au Challenge TBTO (explications). Vous pouvez voter plusieurs fois, passé un certain délai. Merci :-)