C’est hier, lundi 25 novembre 2019, que la 200.000e Renault Zoé est sortie de l’usine de Flins-sur-Seine. Pour l’occasion, elle a été remise au bout de la ligne d’assemblage à son acquéreur, devant le personnel rassemblé.

Pour rappel, la citadine électrique aux qualités de routières du Losange est commercialisée depuis 2013, après une première présentation au salon de Genève l’année précédente.

Ce rendez-vous annuel de l’automobile avait déjà prêté son cadre en 2005 au concept Zoé City Car. Mais cet engin équipé de 3 places n’avait rien de Z.E. Son impact carbone était alors estimé à un peu moins de 140 grammes de CO2 au kilomètre. Le prototype accueillait en effet un nouveau moteur essence 1,2 l à 4 cylindres et turbocompresseur.

Ce n’est seulement que 4 ans plus tard, à l’édition 2009 du salon de Francfort, que le Zoé Z.E. Concept a été révélé avec une motorisation électrique. A noter que la remise de la 200.000e Renault Zoé intervient 10 ans après, l’année 2019 étant également marquée par l’arrivée de la Phase II.

Toutefois le constructeur avait réservé au Mondial de l’automobile 2010 (Paris) la présentation du prototype conçu avec la ligne du modèle de série.