Encore plus écologique que l'électrique : un Australien a développé la moto fonctionnant à l'air comprimé.

Dean Bested, diplômé d’une école d’ingénieur, a imaginé l’ « O2 Project », une moto propulsée par un moteur rotatif fonctionnant grâce à une bouteille d’air comprimé, similaire à celles utilisées pour la plongée.

La moto, construite sur un châssis de Yamaha WR250R, possède ainsi une autonomie de 100 km, et peut réaliser des pointes de vitesse de 140 km/h. Des résultats impressionnants…

Et ce d’autant plus que l’air comprimé est probablement l’énergie de propulsion la plus « verte » qui soit : ses émissions ne polluent pas l’atmosphère, puisque l’air rejetté par la moto est dans le même état qu’avant utilisation. De plus, contrairement à l’électrique, il n’y a pas besoin de se débarasser des batteries usagées.

On parle depuis plusieurs années de la possibilité de créer des voitures fonctionnant à l’air comprimé, cependant il est peu probable qu’elles puissent être créées, en raison de leur poids trop important. Cette solution est toutefois idéale pour une moto, plus légère.

Dean Bested présente le projet plus en détail dans cette vidéo :

Crédit photo : James Dyson Award/O2 Pursuit