En raison de la canicule et de l’épisode de pollution attendu, François de Rugy a annoncé la mise en place d’un dispositif de circulation alternée en région parisienne. Déclenché en cas de dépassement des seuils, celui-ci interdira provisoirement les véhicules essence et diesel classés Crit'Air 3.

La mesure est exceptionnelle et vise à endiguer les pics de pollution engendrés par les fortes chaleurs attendues au cours des prochains jours dans la capitale. Lors d’une conférence de presse organisée ce mardi 25 juin, le ministre de la Transition écologique François de Rugy a indiqué que les règles de circulation seront automatiquement durcies en cas de dépassement du seuil maximal toléré pour les différents types de polluants (ozone, Nox et particules fines notamment…).

Crit’Air 3

Alors que la ville de Paris et la Métropole du Grand Paris s’apprêtent à durcir leurs règles d’accès de façon permanente à compter de ce lundi 1er juillet (voir plus bas), les épisodes de pollution exceptionnels conduiront à une interdiction de l’ensemble des véhicules classés Crit’Air 3. Représentant 35 % du trafic et 2/3 de la pollution générée, ces derniers concernent l’ensemble des véhicules essence immatriculés avant le 31 décembre 2005 ainsi que les véhicules diesel datant d’avant le 31 décembre 2010.

Ainsi, en cas d’activation de ce dispositif exceptionnel, seuls les véhicules diesel immatriculés à compter du 1er janvier 2011 et les essence immatriculés à partir du 1er janvier 2006 seront autorisés à circuler dans la capitale et dans son agglomération.



Si ce dispositif exceptionnel n’a pas encore été enclenché, le préfet de police de Paris, Didier Lallement, estime qu’il le sera sous peu compte tenu des fortes chaleurs attendues au cours des prochains jours.

Ile-de-France : de nouvelles mesures permanentes au 1er juillet

Au-delà de ces mesures exceptionnelles, l’Ile de France introduira de nouvelles règles de circulation à compter ce lundi 1er juillet.

La ville de Paris, qui interdit déjà les véhicules classés Crit’Air 5 et non classés depuis le 15 janvier 2017, étendra la mesure aux véhicules Crit’Air 4 tandis que la Métropole du Grand Paris interdira l’ensemble des véhicules de la catégorie Crit’Air 5 sur l’ensemble de ses 70 communes (hors autoroute A86).