assises-irve

Les Assises des infrastructures de recharge pour les véhicules électriques se tiendront la semaine prochaine à Nice. L’objectif ? Réunir et faciliter les collaborations entre les différents acteurs de la recharge…

Pour leur 4ème édition, les Assises IRVE devraient à nouveau faire le plein et conforter leur place d’événement incontournable pour les professionnels du véhicule électrique.



Autour d’un cycle de conférences avec des acteurs nationaux et internationaux, les participants vont pouvoir échanger les bonnes pratiques pour développer les infrastructures de recharge dans notre pays. Industriels, opérateurs, constructeurs, énergéticien, collectivités : ces différentes parties prenantes de l’écosystème vont pouvoir faire progresser le déploiement et la qualité des infrastructures de recharge dont nous avons tant besoin.

Le programme des conférences est particulièrement intéressant avec notamment de nombreuses interventions issues du retour d’expérience de nos voisins européens : Ecotricity (UK), Clever (DK), Verbund AG (AT), etc. Bien entendu, la France y aura toute sa place avec une intervention attendue du Préfet Vuibert (en charge de la coordination des infrastructures de recharge en France) et d’autres orateurs de chez Sodetrel, Spie, Bolloré, etc.

Si du côté des constructeurs on retrouvera des conférences de Nissan, Volkswagen ou BMW, on peut s’étonner de ne voir personne de chez Renault parmi les intervenants. On regrettera aussi le fait que la quasi-totalité des conférenciers soient issus de grands groupes… il me semble qu’il existe quelques startups françaises et européennes qui pourraient certainement apporter leur pierre à l’édifice !

L’événement, organisé par Isabelle Rivière (présidente de l’AVEM) devrait également être l’occasion de quelques annonces autour de partenariats et de nouveaux projets de déploiement comme ça a déjà été le cas l’année dernière.

On devrait notamment en savoir plus sur l’association AFIREV (Association Française pour l’Itinérance de la Recharge Electrique des Véhicules) dont on ne connait pour l’instant que le nom et l’objectif : « favoriser l’échange de données entre les différents opérateurs pour les rendre plus facilement accessibles aux utilisateurs de véhicules électriques » (selon le site de l’AVEM).

J’aurais la chance d’y assister pour y représenter ChargeMap et Automobile-Propre.com. Si certains professionnels de la recharge souhaitent y participer, sachez qu’à priori les inscriptions sont encore ouvertes (voir le site officiel).

Ce type de rencontre peut sembler éloigné des préoccupations concrètes des électro-automobilistes mais ce qui s’y joue est primordial pour le déploiement de bornes de recharge fiables dans notre pays…