pollution-air-paris

Le 30 janvier dernier, la Ville de Paris a présenté ses propositions de restrictions de circulation assorties de nouvelles aides en faveur du véhicule électrique. Des mesures qui seront être débattues lors du prochain Conseil de Paris, les 9 et 10 février prochains.

A partir du 1er juillet 2015

C’est à partir du 1er juillet 2015 que la Ville de Paris souhaite mettre en œuvre ses opremières restrictions. Celles-ci toucheront dans un premier temps les véhicules lourds – poids lourds, bus et autocar – catégorisés en classe 1 (véhicules antérieurs au 1er octobre 2001) avec une interdiction de circulation 8h à 20h week-end compris.

Les particuliers ne seront pas concernés avant le 1er juillet 2016, date à laquelle les véhicules de classe 1 (antérieurs à 1997) seront interdits. Les véhicules concernés (VP, VUL et deux roues) pourront toutefois continuer à circuler le week-end.

Sur la période 2017-2020, les véhicules de classes 2, 3, puis 4 étoiles seront progressivement interdits, la ville ne précisant pas encore de calendrier de mise en place.

Publicité


Paris - Catégorisation des véhicules polluants

Jusqu’à 9000 € d’aide pour les utilitaires

Alors qu’elle subventionne déjà l’achat de vélo électrique et l’acquisition de taxis électriques, la Ville de Paris souhaite mettre en place une aide spécifique dédiée aux professionnels pour l’acquisition d’un utilitaire électrique ou GNV.

Cette aide, qui ne concernera que les plus petites structures, équivaudra à 15 % du prix d’achat HT et hors options avec un plafond fixé à 9000 € selon le type de véhicule.

Financement des bornes en copropriétés

Alors que Paris annonce l’extension de son réseau d’infrastructures de charge publique, les copropriétés pourront également bénéficier d’aides financières à l’installation de bornes.

Celles-ci pourront en effet être financées à hauteur 50% du montant total avec une subvention plafonnée à 500 € par point de charge, dans la limite de 4 points de recharge maximum.

Reste à savoir si les mesures annoncées ou modifiées lors des prochains débats au Conseil de Paris, les 9 et 10 février prochains…

Publicité