Plusieurs journalistes ont pu tester la Tesla Model 3 peu avant la livraison des 30 premiers exemplaires. Largement séduits par les performances et l’architecture de la Model 3, ils n’ont pas manqué d’adjectifs pour détailler leur expérience à bord.

Chanceuse, la presse automobile américaine. Certains médias ont pu tenir le volant de la Tesla Model 3 pour quelques tours de route. MotorTrend par exemple, a pu monter à bord en compagnie d’un ingénieur de la firme Californienne, deux jours avant la cérémonie des 30 premières livraisons. Leur journaliste, qui semble déjà sensible à l’automobile électrique, est totalement conquis.

Déverrouillage des portes avec un smartphone

Impressionné, il l’est dès son arrivée devant la Model 3, déverrouillée au moyen de l’application Tesla. Une clé au format carte de crédit sans-contact est tout de même présente en cas de problème. Elle permet d’accéder au véhicule en la plaçant sur un lecteur RFID intégré dans un montant. A l’intérieur, le journaliste décrit un tableau de bord « austère, filant, presque Scandinave » et un « espace intérieur incroyablement léger et aéré pour une voiture compacte ».

Le journaliste de MotorTrend a embarqué dans la version premium de la Model 3, celle qui sera livrée en priorité par Tesla. Ce modèle est vendu 59.500 dollars pour 500 km d’autonomie, un coloris autre que celui proposé par défaut, des jantes 19 pouces et un intérieur haut de gamme : tableau de bord plaqué bois, sièges avant réglables sur 12 axes, un système audio de 12 hauts-parleurs, les sièges arrières chauffants et des chargeurs de smartphone à induction.

« Un toit panoramique qui protège du soleil comme une crème indice 90 »

Assis sur le siège conducteur, il est séduit par le toit en verre panoramique quasi intégral qui « protège du soleil comme une crème indice 90 ». Pour régler la hauteur du volant, il utilise la molette placée sur celui-ci dont plusieurs fonctions peuvent lui être assignées. Sur le grand écran 15 pouces, la vitesse s’affiche dans le coin supérieur gauche dès que la voiture est en mouvement.

Si certains journalistes ont déclaré avoir du mal à s’en accommoder, le rédacteur de MotorTrend affirme le préférer aux tachymètres classiques parfois masqués par les rayons du volant. Quand au software de l’écran central horizontal, il le compare à « un plateau de hors d’œuvres délectable ».

Fermeté et tenue de route excellente

Dès les premiers mètres, le journaliste explique son ressenti « la transmission de la direction est rapide, l’effort à fournir est très léger, mais il y a assez de vibrations [du volant] contre vos doigts pour sentir la friction entre la route et les pneus 235/40R19 (Continental ProContact RX m+s’s) ». Il n’hésite pas à comparer la fermeté de la Model 3 à celle d’une Alfa Romeo Giulia ou Quadrifoglio.

«Parler de la tenue de route c’est déjà en dire trop à ce propos » affirme t-il, avant de poursuivre «contrairement à la Model S faite d’aluminium, la Model 3 est composée d’acier et le toit en verre de cette voiture n’aide pourtant pas la hauteur du centre de gravité ».

Malgré ses 450kg de moins que la Model S, la voiture génère peu de roulis dans les virages. « Et il ne s’agit que du modèle à moteur unique » s’enthousiasme le journaliste en pensant à la future version à transmission intégrale Dual Motor . « C’est peut-être ici que commence la deuxième ère de la voiture » conclut-il son essai, visiblement conquis.

Un frein régénératif moins puissant que la Model S

Son confrère d’Electrek note quand à lui une expérience de conduite similaire à la Model S 60. Il estime le frein régénératif moins puissant que sur cette dernière, et l’espère renforcé sur la version Dual Motor. Un essai très court qui ne lui a pas permis d’essayer le pilote automatique, les capteurs étant toujours « en calibration » au moment de l’essai, le 28 juillet.

Reste à Tesla à honorer les 500 000 pré-commandes reçues pour la Model 3. L’enthousiasme persistera t-il pendant les 1 à 2 ans que risquent d’avoir à attendre certaines propriétaires pour obtenir le véhicule ? En tout cas, on a vraiment hâte de la voir arriver en Europe pour pouvoir la prendre en main…

Crédit photos : MotorTrend

Essai Tesla Model 3 : l’avis des premiers testeurs
2.3 (45%) 8 votes