Guy Nègre : mort de l’inventeur de la voiture à air comprimé
3 (60%) 1 vote

guy-negre-airpod

Inventeur controversé de la voiture à air comprimé, Guy Nègre est décédé ce vendredi 24 juin 2016. Une disparition qui signe la fin de MDI ?

Il était l’inventeur de la voiture à air comprimé et avait fait l’objet de nombreux débats sur le site d’Automobile-Propre. Guy Nègre, qui militait depuis 20 ans pour le développement de sa solution, est décédé ce vendredi 24 juin à l’âge de 75 ans.

taxi-air-comprime-mdiInstallé à Brignoles puis à Carros avant de s’exporter au Luxembourg, Guy Nègre avait fondé la société Motor Development International (MDI) en 1991 et présenté un premier concept de taxi à air comprimé en 1998 à l’occasion du Mondial de l’Automobile de Paris. Baptisé Taxi ZerO Pollution (photo ci-contre), le véhicule permettait d’embarquer 5 à 8 passagers et promettait 200 kilomètres d’autonomie grâce à un réservoir d’air comprimé stocké à 300 bars.

A la fin des années 2000, MDI présente l’AirPod, un modèle urbain ultra-compact capable de transporter jusqu’à 3 passagers et destiné à répondre à l’appel d’offres du projet Autolib’. AirCity, AirVan, AirOne, AirFlow etc… MDI n’a depuis cessé de présenter de nouveaux concepts, allant même jusqu’à présenter sur son site des projets de vélo et de bateau à air comprimé. Des concepts qui n’ont jamais abouti vers des modèles de série.

En 2013, MDI profite notamment de la publicité offerte par la technologie Hybrid-Air de PSA qui remet la voiture à air comprimé sur le devant de la scène.

Partenariat avec Tata Motors

Travaillant sur un concept de licences pour l’industrialisation de ses véhicules, MDI avait fait grand bruit en 2008 en annonçant un partenariat d’envergure avec le géant Tata Motors. Annonçant en 2012 avoir finalisé le concept technique, les deux partenaires promettaient la sortie d’une première voiture à air comprimé en 2013 sur le marché indien. Un véhicule qui n’a jamais vu le jour.

Plus récemment, mi 2015, c’est à Hawaï que MDI faisait l’actualité avec l’annonce d’un nouveau partenariat pour la mise en place d’une usine d’assemblage.

De nombreux doutes sur la technologie

Au-delà du fait que MDI ne soit jamais parvenu à produire ses véhicules en série, ce sont surtout les performances annoncées qui sont régulièrement remises en cause. A notre connaissance, aucun journaliste n’a pu prendre en main les véhicules de MDI sur de longues distances pour constater les 100 à 200 kilomètres d’autonomie annoncée. Alors que les constructeurs n’hésitent généralement pas à ouvrir leurs portes pour démontrer les capacités de leurs technologies, la réticence de MDI à en faire de même est plus que suspicieuse.

En France, Air-France KLM et Véolia semblent avoir pu tester les véhicules de MDI mais, encore une fois, aucun retour officiel n’a été diffusé.

Et maintenant ?

La technologie de la voiture air comprimé va-t-elle survivre à la mort de son inventeur ? Oui, si on en croit le site de MDI. « Nous continuerons à œuvrer, avec nos équipes, dans l’esprit visionnaire du fondateur de notre entreprise » peut-on lire dans une actualité publiée le 24 juin et faisant part du décès du fondateur de la société.

Selon les dernières informations du site du constructeur, MDI travaillerait en ce moment sur la nouvelle génération de l’AirPod, l’AirPod 2.0, dont l’industrialisation devrait cette fois avoir lieu en Sardaigne…