Annonçant un « tournant historique », le constructeur suédois Volvo a indiqué que l’ensemble de ses modèles embarqueront un moteur électrique à compter de 2019.

Attention ! Si le communiqué de presse du constructeur intitulé « Volvo Cars passe au tout électrique » peut s’avérer trompeur, il ne s’agit pas d’une stratégie entièrement tournée vers la voiture électrique mais bien d’électrification dont il est question. Car si le constructeur a bien des projets de voitures électriques dans les cartons, c’est aussi vers les technologies hybrides qu’ils souhaitent aller et notamment le « mild-hybrid » avec des systèmes d’hybridation légers et peu onéreux fonctionnant en 48 volts.

Soulignant « une demande » en termes de véhicules électrifiés, le constructeur suédois basera donc sa gamme sur une offre qui s’étendra des véhicules semi-hybrides aux modèles 100 % électriques en passant par l’hybride rechargeable déjà proposé sur certains modèles dont la V60 ou  le XC90.

A l’instar d’Audi ou Volkswagen, Volvo prévoit de se tourner vers l’hybride léger pour verdir sa gamme à moindre coût

Cinq modèles électriques entre 2019 et 2021

Sur le tout électrique, Volvo annonce le lancement de cinq nouveaux modèles entre 2019 et 2021. Trois d’entre eux seront distribués sous la marque Volvo tandis que les deux autres seront placés sous la coupe de Polestar, marque désormais totalement à part du groupe et consacrée aux véhicules électrifiés « haute performance » (voir notre article).

A ce stade, le constructeur ne donne pas d’indications quant aux performances de ses futurs modèles qui devraient reposer sur une toute nouvelle plateforme modulaire baptisée MEB. En février dernier, certains bruits de couloirs évoquaient des puissances allant de 100 à 150 kW selon les modèles avec des packs batteries de 100 kWh pour les plus performants.

Côté hybride rechargeable, la prochaine étape du constructeur, qui dispose déjà de trois modèles au catalogue, devrait être le XC40. Petit frère du XC90, il devrait être équipé du système T8 Twin-Engine composé d’un trois cylindres essence et d’un bloc électrique de 55 kW alimenté par une batterie de 9.7 kWh procurant environ 50 kilomètres d’autonomie.

Quant au mild-hybrid, il devrait progressivement intégrer tous les modèles de la gamme, qu’ils soient essence ou diesel.

Volvo ne fabriquera plus de voitures thermiques à partir de 2019
5 (100%) 2 votes