Après un mois de mars exceptionnel avec plus de 4000 immatriculations enregistrées, la voiture électrique recule de nouveau en avril, représentant à peine 1 % des ventes de véhicules neufs.

L’année 2018 est difficile pour le marché français de la voiture électrique. Après un début d’année chaotique, les excellents chiffres du mois de mars nous redonnaient espoir… Malheureusement, la tendance ne s’est pas poursuivie sur le mois d’avril… Avec 1874 exemplaires enregistrées, la voiture électrique fait certes mieux qu’à la même période l’an dernier (+27 %) mais déçoit si on tient compte des chiffres des quatre premiers mois de l’année, qui ne progressent que de 3 % par rapport à l’an dernier.

Pour Marie Castelli, Secrétaire Générale de l’AVERE France qui a diffusé hier les chiffres mensuels, « le soutien de l’Etat reste aujourd’hui plus que nécessaire pour une filière encore fragile mais dont le développement est indispensable à la tenue des différents engagements du gouvernement ».

La Zoé sous les 1000 exemplaires

De 2245 au mois de mars, la Renault Zoé est passée sous la barre des 1000 unités écoulées en avril. Avec 961 immatriculations enregistrées, la citadine au losange continue à jouer au « yoyo », tirant vers le haut ou vers le bas le marché français.

Autre petite déception : la nouvelle Leaf. Après un mois de mars euphorique avec 719 unités écoulées, la berline de Nissan se contente de 375 immatriculations en avril.

Du côté des autres constructeurs, la BMW i3 (sans REX) arrive troisième avec 104 exemplaires écoulés tandis que le Kia Soul EV occupe la quatrième place avec 70 unités vendues.

Le Mercedes GLC en tête des hybrides rechargeables

Beaucoup plus stable car moins dépendant d’un seul et unique modèle, le marché de l’hybride rechargeable totalise 939 immatriculations en avril, soit 0.50 % des nouvelles immatriculations. C’est certes moins que les 1326 immatriculations enregistrées en mars mais la courbe reste beaucoup plus lisse que celle de l’électrique.

Leader du segment en 2017, le Mercedes GLC reprend la tête au mois d’avril. Avec 122 exemplaires immatriculés, il devance la BMW i3 REX (96) et la Porsche Panamera PHEV (90).

Petit mois pour l’utilitaire électrique

Avec 404 immatriculations et une part de marché d’à peine 1 %, l’utilitaire électrique réalise son plus petit score de l’année, pénalisé par les ventes du Kangoo ZE qui, pour la première fois, passe sous la barre des 200 unités immatriculées. Les Partner et Berlingo électriques complètent le podium avec respectivement 57 et 40 unités vendues.

A noter : les premières immatriculations du Renault Master ZE (6 exemplaires).

Voitures électriques et hybrides rechargeables : les immatriculations en France au mois d’avril
3.9 (77.78%) 18 votes