Surprise ! Présente sur le stand de l’équipementier CareSoft, la Tesla Model 3 fait ses débuts de façon « non officielle » au salon de l’automobile de Genève. L’occasion pour nous de vous la présenter en vidéo et de revenir sur le « pourquoi du comment » de sa présence sur le salon.

Non ! Ne cherchez pas de stand Tesla à Genève. Depuis deux ans, la marque californienne a décidé de bouder le grand rendez-vous automobile suisse. Pourtant, sa voiture électrique vedette, la Model 3, est bien présente en « première européenne » sur le stand de l’équipementier CareSoft.

Présentation, intérieur, impressions à bord, retrouvez ci-dessous notre vidéo réalisée à Genève.

Un exemplaire acheté à prix d’or

Si on ne peut que saluer le beau de coup de pub que s’offre Caresoft à Genève, la vérité autour de la présentation de cette Model 3 est bien moins reluisante.

Société spécialisée en ingénierie automobile, Caresoft Global aurait acheté, à prix d’or, plusieurs exemplaires de la Model 3 outre atlantique. Selon le Wall Street Journal, l’équipementier aurait déboursé pas moins de 100.000 dollars par voiture. Objectif : faire une sorte d’espionnage industriel en démontant et en analysant les voitures pour revendre les informations techniques recueillies aux concurrents de la marque californienne. Toujours selon le Wall Street Journal, les constructeurs « dévorent » la moindre information sur le sujet et certains auraient payé plus de 500.000 dollars pour y accéder.

A Genève, Caresoft est ainsi en opération séduction. Non pas pour séduire le grand public mais pour tenter de vendre aux industriels les précieuses informations de la Model 3. Une pratique qui, soit dit en passant, est très courante dans le monde automobile. Chez Tesla, il y a déjà plusieurs échos de Model S et de Model X démontés par les marques concurrentes. Strictement rien n’interdisant la pratique, c’est finalement de bonne guerre de la part de constructeurs cherchant à en savoir sur la technologie électrique pour préparer leurs propres modèles…

De son côté, Tesla ne peut pas empêcher Caresoft de présenter la voiture même si on imagine le constructeur furieux de s’être fait voler cette première européenne.

Nous avons pu joindre les équipes du constructeur qui nous ont alerté sur deux points :

1-   Le modèle présenté à Genève, sans doute démonté et remonté pour l’occasion, n’est plus fidèle à une Model 3 « sortie d’usine ».

2-   Il s’agit d’une des premières Model 3 sortie de l’usine de Fremont. Qualité, finitions… le constructeur a énormément amélioré son processus de production au cours des derniers mois. De fait, la Model 3 exposée à Genève n’est plus conforme à ce qui est proposé aujourd’hui aux nouveaux clients.

A Genève, il faut dire que cette pauvre Model 3 n’est pas à son avantage. Chargée de stickers lui donnant des allures de voiture sandwich, sa carrosserie noire ne donne pas un excellent rendu avec l’éclairage du salon. Surtout, elle ne semble pas faire appel au traditionnel service « nettoyage », ultra-présent sur les stands constructeurs. Résultats : les traces de doigts s’accumulent et ne véhiculent pas forcément une très belle image.

Pour ceux qui comptent se rendre à Genève, la Model 3 est exposée sur le stand Caresoft au niveau du hall 1, juste en face du stand de Hyundai.

Vidéo : la Tesla Model 3 au salon de Genève
3.7 (73.33%) 9 votes