En raison d’un trop faible nombre de demandes, BMW a décidé d’interrompre le programme de mise à jour du pack batteries sur la BMW i3.

C’est terminé ! Les indécis qui hésitaient encore à changer la vieille batterie 22 kWh de leur BMW i3 pour le nouveau pack 33 kWh n’ont désormais plus le choix, le constructeur allemand ayant décidé de suspendre définitivement son programme de mise à jour.

Selon les différentes infos diffusées sur la toile, l’offre se serait terminée le 31 mai 2017. Principale cause évoquée par le constructeur : un trop faible nombre de demandes reçues. Il faut dire que BMW n’a pas fait grand chose pour « pousser » les utilisateurs à opter pour le nouveau pack, préférant sans doute vendre un nouveau modèle plutôt qu’à assumer les contraintes techniques et opérationnelles d’une telle manipulation. Dans sa grille tarifaire, BMW s’était d’ailleurs bien assuré de démotiver tout le monde avec une mise à jour facturée plus de 7000 euros, soit plus de 600 euros le kilowattheure supplémentaire.

BMW n’est pas le seul à proposer le rétrofit. Avant lui, Nissan l’a déjà fait avec la Leaf avec une offre à 5000 euros. Mais l’option reste toujours proposée avec une certaine forme de discrétion. La manipulation restant à la fois exceptionnelle et particulièrement contraignante sur le plan technique, les concessions ne doivent guère apprécier ce type de demande. Pourtant, la possibilité de rétrofit batteries est un véritable argument puisqu’il permet de rassurer l’acheteur d’une voiture électrique quant à l’évolution des technologies et des batteries.

Renault en attente

Lors de la présentation de la Renault Zoé ZE 40, en octobre dernier, Renault avait également promis une possibilité de rétrofit pour les anciens clients de Zoé moyennant un investissement supplémentaire de 3500 euros.

D’abord annoncée pour le printemps, la mise en place de l’offre ne cesse depuis d’être repoussée. Et lorsqu’on pose la question aux équipes du constructeur, on sent un certain malaise. L’annonce aurait-elle été lancée trop vite ? Peut-être… apparemment, le constructeur se heurterait à quelques soucis d’homologation, le changement de pack imposant à priori une nouvelle réception. A cela s’ajoutent les problématiques logistiques. Ne change pas un pack batteries haute tension qui veut et les voitures devront sans doute retourner à l’usine de Flins pour réaliser la manipulation. Quoi qu’il en soit, on devrait croiser les équipes de Renault lors des essais du nouveau Kangoo ZE prévus ce jeudi. On ne manquera pas de leur reposer la question…

Fin du retrofit pour les batteries de la BMW i3
Notez cet article