Europe : près de 150.000 véhicules électriques immatriculés en 2017
5 (100%) 6 votes

En progression de 43.9 % par rapport à 2016, le marché européen du véhicule électrique enregistre un nouveau record avec près de 150.000 immatriculations au cours de l’année 2017. Avec plus de 30.000 exemplaires écoulés, la Renault Zoé reste la voiture électrique la plus populaire.

Selon les chiffres de l’AVERE France et hors véhicules équipés d’un « range extender », 149.086 nouveaux modèles 100 % électrique ont été immatriculés en Europe en 2017. Sur l’ensemble de l’année écoulée, le véhicule électrique a représenté 0.9 % du marché automobile européen, soit 0.3 points de mieux qu’en 2016 (0.6 %).

La Norvège leader

Malgré la petite taille de son marché automobile, la Norvège domine les ventes européens. Avec 33.791 nouvelles immatriculations et une augmentation de 35.9 % par rapport à 2016, la Norvège dépasse désormais la France qui, avec 30.921 immatriculations en 2017, n’enregistre qu’une augmentation modérée – + 13.2 % – par rapport à d’autres pays européens. En Allemagne, le marché a doublé l’an dernier. Avec 28.493 exemplaires mis en circulation, l’électrique représente désormais 0.8 % des ventes outre-rhin et la Zoé a été le modèle le plus populaire avec plus de 4000 immatriculations.

Le Royaume Uni enregistre également une belle progression – + 30 % – avec un total de 14.681 immatriculations et un taux de pénétration de 0.5 %. Idem aux Pays-Bas où l’électro-mobilité a progressé de 97.5 % et représente désormais 1.73 % de parts de marché, soit le second pays européen où la pénétration de l’électrique est la plus forte.

Représentant plus de 70 % du marché du véhicule 100 % électrique en Europe en 2017, ces cinq marchés ont en commun des politiques publiques dynamiques favorisant l’acquisition et le déploiement des infrastructures de recharge.

« L’observation des marchés européens confirme donc que le soutien public est la condition sine qua non au développement de l’électromobilité » note le communiqué de l’AVERE France qui prend pour exemple le marché danois dont les ventes de voitures électriques ne cessent de reculer depuis l’abandon, en 2015, des mesures d’accompagnement. Avec seulement 751 véhicules vendus en 2017, le marché a reculé de 45.5 % par rapport à 2016.

La Renault Zoé en tête des ventes

Avec 132.687 immatriculations en 2017, le segment des véhicules particuliers continue à représenter la majeure partie des ventes. Portée par l’arrivée de la nouvelle ZE 40, la Renault Zoé arrive une nouvelle fois en tête avec 31.302 immatriculations sur le sol européen, dont près de la moitié immatriculées en France. Véritable succès européen, la citadine au losange aura été en tête des ventes sur de nombreux marchés dont l’Allemagne, l’Autriche, l’Espagne ou le Portugal.

Tirée par sa forte popularité au Royaume-Uni, où elle représente 32.6 % des ventes, la Nissan Leaf occupe la seconde place avec 17.293 immatriculations. C’est près de 7 % de moins qu’en 2016 mais la marque nippone devrait rebondir en 2018 avec sa nouvelle Leaf dont les premières livraisons sont attendues dans les tous prochains jours.

Clôturant le podium, la BMW i3 (hors REX) progresse de plus de 50 % et enregistre 14.785 immatriculations, dont plus de 5.000 réalisées sur le marché norvégien.

Ventes de véhicules électriques en Europe en 2017 : répartition par modèle