De Barcelone au Cap Nord en véhicule électrique : la fabuleuse aventure de Lionel Suissa
Notez cet article

Habitué des road-trip avec son e-NV200 transformé en camping-car électrique, le Québécois Lionel Suissa s’apprête à relever son dernier grand défi avant de rejoindre sa terre natale. A l’occasion du salon EVER Monaco, nous avons eu l’occasion de rencontrer l’aventurier qui partira le 2 mai de Barcelone pour rejoindre le Cap Nord à travers un périple de 10.000 km.

Alors que de nombreux électromobilistes hésitent toujours à se lancer dans de longs trajets à bord de leur voiture électrique, Lionel Suissa s’est donné un défi un peu fou : celui de rallier Barcelone au Cap Nord pour un trajet de 10.000 kilomètres à bord d’un e-NV200 transformé en camping-car qui affiche déjà plus de 60.000 kilomètres au compteur.

« Plutôt que de faire des petits voyages, je me suis dis qu’il fallait que je me lance un défi d’envergure avant de retourner au Québec » nous résume le principal intéressé qui au-delà de son aventure humaine, souhaite démontrer l’avancée du déploiement des bornes de recharge rapide et promouvoir les différents corridors européens tout en mettant l’accent sur les énergies renouvelables capable de les alimenter.

Dans cette aventure, il sera accompagné par Saint.e, photographe, graphiste et vidéaste qui mettra en scène les images, vidéos et croquis qu’il aura récolté tout au long du voyage.

Un camping-car électrique artisanal !

Certes ce n’est pas le confort d’un cinq étoiles mais l’e-NV200 aménagé en camping-car par Lionel Suissa atteint son objectif : celui d’héberger les deux co-équipiers tout au long de leur voyage.

Banquette rétractable, espaces de rangement mais aussi isolation en « laine de mouton » pour garder les occupants au chaud durant les nuits fraîches. Chaque recoin disponible est utilisé pour optimiser un espace qui reste relativement réduit, le volume chargement de l’utilitaire électrique de Nissan se limitant à 4,2 m³. Pour Lionel Suissa, l’idée est de « rendre l’espace pratique pour le couchage » tout en conservant un « lieu de vie » où se détendre durant les moments de charge.

Et si l’autonomie limitée du e-NV200, 100 à 150 km réels selon les conditions, risque d’imposer des pauses régulières, Lionel Suissa n’est pas pressé et ne voit pas ce challenge comme une course de vitesse. Avec 250 kilomètres par jour en moyenne, les deux aventuriers comptent prendre leur temps, réalisant en moyenne deux charges rapides quotidiennes et une charge lente durant la nuit. De quoi boucler leur traversée de 10.000 kilomètres aller-retour jusqu’au Cap Nord en une quarantaine de jours.

Départ le 2 mai de Barcelone

Lionel Suissa et son co-équipier partiront le 2 mai de l’usine de Barcelone où est fabriqué le Nissan e-NV200.

Pour celles et ceux qui souhaitent suivre leur aventure, une page Facebook dédiée à été lancée.