Avec pour ambition de contrer la montée en puissance des fournisseurs asiatiques, l’Union Européenne va se doter d’un « plan stratégique » autour de la production de batteries pour véhicules électriques.

L’annonce fait suite à une réunion organisée à Bruxelles entre les ministres de l’Union Européenne et différents représentants de la filière automobile. Une initiative portée par Maros Sefcovic, vice-président de l’exécutif européen chargé de l’Union de l’Énergie, qui souhaite que l’Europe puisse se doter d’un véritable « Airbus de la batterie » pour contrer le quasi-monopole actuel des fournisseurs asiatiques.

« Nous allons joindre nos efforts pour élaborer un plan stratégique au début de l’année prochaine » a t-il précisé, indiquant vouloir présenter une feuille de route pour  une « Alliance pour les batteries dans l’UE » en février 2018.

Pour la Commission, l’objectif est d’anticiper l’explosion à venir de la demande, notamment pour l’industrie de la voiture électrique, et de parvenir à créer une filière d’excellence européenne dans le domaine du stockage d’énergie.

« Nous sommes en retard en Europe et nous devons nous concentrer et cibler notre approche dans cette important secteur », a souligné le secrétaire d’État allemand à l’Énergie, Matthias Machnig.

Renault favorable au projet

Si Renault n’a clairement pas l’intention de se lancer dans la fabrication des batteries, estimant que le domaine sortait de ses compétences, le constructeur, qui « source » aujourd’hui ses batteries chez le coréen LG Chem, se dit prêt à étudier se dit prêt à étudier la solution mais à condition qu’elle soit compétitive.

« A partir du moment où les batteries vont devenir un composant majeur de la voiture de demain, il serait quand même dommage que l’industrie automobile, qui est une activité forte en Europe, abandonne ce composant« , a indiqué Carlos Ghosn lors de la présentation du nouveau plan stratégique « Drive the Future » du constructeur. « Ceci dit, il faut que la batterie ne soit pas seulement européenne, il faut qu’elle soit européenne et compétitive pour que les différents constructeurs puissent l’acheter« , a-t-il ajouté.

Airbus de la batterie : vers un plan stratégique pour l’Europe
5 (100%) 1 vote