Voiture électrique : Michel Edouard Leclerc rejoint le combat

leclerc

Le médiatique patron de l’enseigne Leclerc se lance dans un combat en faveur de la mobilité électrique. Plus précisément, c’est l’éligibilité des bornes de recharge aux certificats d’économie d’énergie que défend Michel-Edouard Leclerc.

On savait déjà que Leclerc était la première enseigne de grande distribution à déployer massivement des bornes de recharge mais il semble que son patron veuille aller plus loin. Il a donc sorti la grosse artillerie : message sur son blog et campagne publicitaire !

Son combat ? Rendre éligible l’installation de bornes de recharge aux fameux certificats d’économie d’énergie. Michel-Edouard Leclerc (MEL pour les intimes) explique : « La loi autorise aujourd’hui des opérateurs comme nous, à inciter financièrement les entreprises et les particuliers à réaliser des travaux d’amélioration de leur performance énergétique, en échange de Certificats d’économie d’énergie. Le système fonctionne bien. Notre proposition est de rendre éligible à ce système de compensation, l’équipement en bornes des particuliers et des entreprises. Cerise sur le gâteau, ça ne coûterait rien à l’Etat. »

Dans le billet sur son blog, que je vous invite à lire en intégralité (et à commenter), il parle de l’immobilisme dont fait preuve notre système politique : « Mais voilà. Tout le monde prend note, demande des notes, dit son soutien, mais…ça ne bouge pas! La réforme que proposent les Centres E.Leclerc n’est pourtant ni compliquée à comprendre, ni complexe à mettre en œuvre. »

L’ensemble de la proposition de Leclerc est synthétisé dans un document destiné à contribuer au débat sur la transition énergétique. Il est consultable en ligne.

En gros, avec cette proposition, Leclerc vise deux objectifs :

- cofinancer les installations de prise au domicile des particuliers
- cofinancer l’installation de bornes de recharge électrique sur l’ensemble des parkings de supermarchés et des stations-service

Les estimations réalisées par Leclerc montrent que l’équipement de la totalité des parkings de magasins de l’enseigne représenterait un coût global d’environ 2% du montant de ses obligations en matière de C2E (Certificats d’Economie d’Energie).

Pour ma part, je soutien complètement cette initiative qui va dans le bon sens, qui ne coûte rien à la collectivité et qui favorise le développement de la voiture électrique. La balle est dans le camp des politiques. En attendant, Michel-Edouard Leclerc a lancé une grande opération de communication dans les journaux :

pub-leclerc

Rappelons que Leclerc est le deuxième distributeur de carburant en France avec 13% du marché. Intéressant, non ?

Billet rédigé par
fr.chargemap.com
17 commentaires pour ce billet
  1. Image avatar
    Triphase écrivait le 19/07/2013

    Je ne comprends pas l’histoire des certificats. Cela mériterait une explication. Du coup je me demande s’il a sincèrement envie de faire avancer les VE (jusqu’à ses magasins), ou s’il s’agit d’une histoire de réduction d’impôts ou de taxes qui lui rapporterait à la fois de l’argent et du buzz gratuit.

    Pour l’instant, dans mon microcosme alsaticochademo, il n’y a que Cora…

    Mais c’est bien s’il arrive à en installer des tonnes. Et, STP-MEL, pas seulement pour la Zoe, hein, aussi du mode 4 comme chez Cora et Ikea :-)

    Répondre
  2. byrazor écrivait le 19/07/2013

    Dans le même esprit, j’avais l’idée un moment d’une association qui installerais bénévolement des bornes de recharge chez les commerçants et particulier qui le souhaite, à la condition que la dite borne soit accessible au publique. Mais je ne vois pas encore tout à fait comment et par quel vecteur financer ces bornes (pour ce qui est de la main d’oeuvre bénévole qualifiée, pas de problème, mais il faut bien financer l’achat de la wallbox par des frais d’adhésion annuel, les recettes publicitaire d’un blog, etc…)

    Répondre
  3. Guillaume PORCHER écrivait le 19/07/2013

    Merci M.E.L!!!!

    Merci d’aider les pauvres petits promoteurs du VE que nous sommes, toi le grd patron des magasins Leclerc!

    Heureusement qu’il y a encore dans ce pays, des gens prêts à s’investir corps et âme contre la bureaucratie, l’administration française et les lobbys!

    On peut reprocher à E. Leclerc son double discours entre d’un côté le combat contre la vie chère et de l’autre la nécessité de protéger l’environnement (le porc à 1,30€/kg jusqu’à preuve du contraire, y a mieux pour préserver l’environnement…), il n’empêche que sur ce coup-là, son « combat » est d’abord celui d’une réflexion personnelle telle qu’exposée dans la campagne de pub en cours.

    Pourvu que cet engagement finisse par payer. Même si tout n’est pas rose dans le fait de déployer des bornes de recharges VE dans les GMS, dans l’état actuel des choses, ça pourrait donner un sacré coup d’accélérateur au déploiement des VEx. Ca rassurait les acquéreurs potentiels, au moins dans la tête…

    Tous avec M.E.L!

    Répondre
    • lelclar écrivait le 19/07/2013

      Parle-t-il de bornes de recharge rapide?

      Répondre
  4. Jumper écrivait le 19/07/2013

    La mécanique financière est simple :
    - MEL installe une borne sur un parking Leclerc.
    - il demande en échange d’avoir des CEE (certificats d’économies d’énergie) qu’il revend sur le marché.
    il finance ainsi une partie de coût de la borne

    Bon, pourquoi pas. Tout comme Guillaume, je me méfie des actes « désintéressés » d’un MEL :
    - est il sincère ? Les CEE lui permettent de diminuer ses frais (ce qui est normal)
    - ou son fiscaliste lui a t il trouvé un plan d’enfer au frais de nous tous ?
    C’est le problème avec ce type de personnage : on n’en sait rien.

    à suivre …

    Répondre
  5. nh2o2 écrivait le 19/07/2013

    GG M.E.L.

    Quand on sait que Leclerc est redevable à hauteur de 380Million € de taxe au titre de ces certificats.

    On en ferait des bornes avec 380M€ (Ca c’est juste pour Leclerc)

    Je pense que le GVT préfère encaisser cette taxe, plutôt que de réellement développer le VE.

    Répondre
    • Jumper écrivait le 20/07/2013

      nh2o2

      je n’ai pas compris, pourrais tu m’expliquer stp ? Merci

      Répondre
      • nh2o2 écrivait le 20/07/2013

        C’est simple Leclerc en tant de second distributeur d’essence en France est très taxé (380M€).

        Sauf à réaliser ou aider à réaliser des travaux liés à la performance énergétique. Ce qui diminue sa taxe lorsqu’il justifie de la réalisation de ces travaux.

        Ce qu’il demande est simple : Rendre éligible les travaux d’infrastructure de recharge à ces fameux certificats.

        Pour payer moins de taxe. Taxe qui au-lieu d’aller dans les caisses de l’état, sert à diminuer notre dépendance au pétrole, a réduire le déficit de la balance commerciale et surtout à emprunter moins sur les marchés.

        On voit bien quel effet de levier énorme ça représente.
        En moins d’un an on aurait un maillage total du territoire en infrastructures.

        Et surtout des dizaines de milliers de VE vendus chaque année.

        Répondre
  6. jean claude écrivait le 21/07/2013

    On peut , au moins , reconnaître le mérite à MEL d’avoir imaginé une solution réaliste au problème du financement des bornes de recharge sur l’espace publique et privé .
    MEL dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas , à savoir que le véritable essor des VE viendra lorsque le système de recharge commencera à être abouti . L’important dans le VE c’est le couple infrastructure-véhicule électrique et regarder la progression de vente des VE en ignorant le désert actuel concernant les bornes de recharge n’a pas beaucoup de sens . Un peu comme pour l’usage du vélo qui a besoin des centres urbains de pistes cyclables pour se développer .

    Répondre
    • Jumper écrivait le 21/07/2013

      100% d’accord
      impossible de quitter la région parisienne sud avec ma leaf

      impossible d’aller à 4h du mat’ à Roissy pour chercher quelqu’un : pas de recherche locale, ikea fermé et de toute façon pas sur de pourvoir se connecter

      impossible d’aller à Orléans : la seule borne chademo est en panne (chez Nissan fleury les aubrais) depuis 3 mois et aucune visibilité pour sa réparation (j’ai mis chargemap à jour sur cette info)

      Bref, j’utilise le diesel faute de pouvoir compter sur une borne fiable.

      Répondre
  7. ollier écrivait le 22/07/2013

    si il le fait les autres suivrons, puis dans 3 ans on aura tous un moteur électrique dans la roue de notre voiture actuelle essence ou diesel et on rechargera a la maison

    Répondre
  8. TROTTA Olivier écrivait le 22/07/2013

    Bonjour à tous,

    pour ceux que cela intéresse…
    http://www.lenergiemoinscher.com/cms/home/programme

    « Pour lutter contre le réchauffement climatique et préserver nos ressources naturelles, le Gouvernement a mis en place le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie obligeant tous les fournisseurs d’énergie à réaliser ou à inciter à la réalisation d’économies d’énergie. En tant que distributeur de carburants et de fioul domestique, E.LECLERC et plus particulièrement SIPLEC, société en charge de l’approvisionnement en carburants et combustibles des magasins, est concerné par cette obligation. » …

    … « Les « primes énergie », offertes par E.LECLERC dans le cadre de ce programme, sont valables dans tous les rayons des magasins et concepts E.LECLERC participants*. Inscrivez-vous ! …

    Il y a quelque chose qui ne vous échappe pas dans cette « usine à gaz verte » ?

    Vous faites des économies d’énergie d’un côté chez vous et de l’autre vous recevez de l’argent de Leclerc via des bons ou la carte de fidélité pour par exemple acheter chez eux des yaourts qui font en moyenne 5400 kms sur leur cycle de vie ?! à suivre… ou tout autre produit hyper carbonné le business de la GMS n’étant en grande partie que de l’énergie pétrole en tête transformée donc co2nsommée… sauf pour les productions locales… en circuits courts donc low CO2.

    Je cherche donc l’éco2 logique une fois encore, même si l’idée sur le papier est plutôt bonne… mais dans la vie quand on est motivé on investit… à minima et je ne pense pas que le modèle du low cost soit un modèle d’avenir ce jour. Bcp de particuliers investissent sans en faire des tonnes et discrètement… se prennent en main, se font accompagner et ne cherchent pas systématiquement à jouer « à qui est le moins cher »…

    Maintenant si la GMS génétiquement est capable de bien plus se décarbonner et pas seulement ses clients, c’est un autre débat qui commence… mais rien n’est moins sûr ce business model émanant à ses origines du pétrole abondant et pas cher, la GMS étant le plus gros vendeur de pétrole en France !

    Bref, l’énergie, économiser l’énergie, dépenser l’énergie, que de débats en ce moment… et que d’énergies dépensées… pour continuer à en dépenser… de l’énergie, pour essayer de faire avancer les choses dans un meilleur sens.

    A ce propos, MEL roule t’il en VE au quotidien sinon ? il faudrait lui poser la question ? a t’il fait installer une borne de recharge chez lui ?! pour donner l’exemple…

    Répondre
  9. Image avatar
    amconline écrivait le 22/07/2013

    Je l’ai déjà indiqué dans un autre post il me semble, mais le Leclerc de Château-Thierry (90km de Paris) s’équipe de bornes (de 2 à 22kw)
    Vous allez pouvoir venir chercher du Champagne en électrique ! :)
    http://www.basdelaisne.org/pages/actualite/chateau-thierry/leclerc-pense-a-la-voiture-electrique.html

    Répondre
    • Guillaume PORCHER écrivait le 22/07/2013

      ben C le cas de l’dire : CHAMPAGNE!

      dsl.. :/ (de toute façon fallait bien que qlq un la fasse! :p

      Répondre
    • TROTTA Olivier écrivait le 23/07/2013

      Bonjour Aymeric,

      ce me semble bien plus intéressant ce jour d’aller chercher le champagne directement chez le producteur soit en direct ou via une offre de vente de regroupement de producteurs… ok, il y a tout sous le même toit ou presque sinon chez Leclerc et co2nsorts, c’est vrai… et sans doute aussi parfois plus rationnel ne serait-ce qu’en terme de logistique d’acheter plusieurs produits au même endroit en ne faisant qu’un seul déplacement aussi en voiture notament… mais entre le passage obligé du plein de carburants fossiles vendus à bas co2ûts & donc du plein de co2urses derrière tant qu’à faire en GMS… mais il est vrai que le champagne aussi qui pétille grâce à sa fermentation naturelle et donc dégage du CO2 naturel à la consommation soit à l’usage et aussi de part son poids avec ses bouteilles en verre très lourdes in fine est un poids à transporter et donc bcp de CO2 émis sur tout son cycle de vie… vue les milliards de bouteilles que l’on produit en France, quand on additionne le tout, wahoou… après, le plaisir et la fête doivent t’ils avoir des eco2nsidérations énergétiques aussi ?! pas facile… mais passionnant. Et pourtant il faudra bien là aussi finir par s’y mettre à faire des éco2nomies… d’échelle.
      Environ 350 millions de bouteilles de champ produits en 2012 en France, sans parler des stocks… « quel poids » économique.

      Sinon je vous invite à lire ceci…
      http://bourse.lefigaro.fr/devises-matieres-premieres/actu-conseils/les-espoirs-s-amenuisent-pour-le-petrole-guyanais-464098

      … »Depuis le début de la campagne d’exploration en Guyane, les forages sont effectués à une profondeur d’environ 6000 mètres. Même si le consortium ne communique pas sur les coûts de la campagne d’exploration, les budgets généralement évoqués tournent autour de 1 million de dollars par jour pour la seule location du navire. »

      Vous imaginez toutes les bornes de recharge rien qu’avec un million de dollars ou billet « vert » par jour que l’on pourrait installer en France ?! à suivre… 1 million de dollars jour pur ne même pas trouver de pétrole… il y a comme une « co2quille » ! avis aux co2nnaisseurs…

      Répondre
  10. roro ev fan écrivait le 23/07/2013

    Leclerc était dans les premiers sur le Gpl et l’étanol, je ne vois pas pourquoi il ne le serait pas sur le VE? Avec cette fois, la garantie d’un changement. Car ces voitures sont vraiment différentes et vouées à un bel avenir. Il est difficile de revenir au thermique, quand on y a gouté!

    Répondre
Et si vous laissiez un commentaire ?