La voiture électrique, l’autonomie et l’autoroute

La voiture électrique et l'autoroute

Un trajet sur autoroute sollicite fortement les batteries d’une voiture électrique et l’autonomie s’en trouve affectée. Voici le récit d’un trajet de 100 km dont environ 90% a été effectué sur autoroute.

Je dois avouer que c’était la grande question que je me posais quant à l’achat de ma Nissan LEAF : est-ce qu’il me serait possible de faire le trajet Strasbourg / Mulhouse en voiture électrique ? Résidant à Strasbourg, je souhaitais pouvoir rendre visite à mes parents se trouvant du côté de Mulhouse.

Depuis ce soir je suis fixé : c’est faisable, mais pas dans n’importe quelle conditions. Je viens d’effectuer un trajet de 102 km en 1h27, en roulant à environ 90 km sur l’autoroute. Ne sachant pas exactement si la voiture me permettrait de rallier les 2 villes, j’ai été prudent et j’ai roulé à allure vraiment modérée.

J’en ai profité pour démarrer les relevés d’autonomie que je ferai désormais systématiquement pour chaque trajet (et que je publierai à terme sur une page dédiée). Voici donc les chiffres pour mon Strasbourg / Mulhouse :

Kilomètres parcourrus102,4 km
Vitesse moyenne70,2 km/h
Nombre de passagers1
Climatisation / ChauffageOFF
Volant chauffantPARTIEL
Sièges chauffantsON
Mode de conduite du véhiculeECO
Type de conduite du conducteurECO
Température extérieure12°
Autonomie estimée au départ170 km
Autonomie restante à l’arrivée29 km
Charge batterie au départ100%

Ce trajet a été l’occasion pour moi de comprendre ce que signifiait vraiment le stress de l’autonomie : est-ce que j’allais arriver à destination ? Et si une déviation se présentait ? Comme je conduisais seul et de nuit, je n’avais vraiment aucune envie de tomber en panne, avec les galères que cela aurait supposé…

Le compteur de la Nissan LEAF à l'arrivée

Le GPS de la voiture semblait confiant sur le fait que je puisse arriver à bon port. Sachant qu’il se base sur les vitesses maximales autorisées, ça me semble un peu étonnant. Je referai le test pour voir si ça passe en roulant entre 110 et 130 km/h, mais je ne suis vraiment pas certain que ce soit possible.

J’ai donc roulé à 90 km sur l’autoroute, ce que je n’avais encore jamais fait auparavant. C’est une expérience peu banale : les camions vous doublent, et lorsque vous approchez d’une entrée d’autoroute, vous avez intérêt à accélérer sinon c’est compliqué pour que les autres véhicules s’insèrent.

J’ai aussi limité les éléments de chauffage (il faisait 8° dehors), mais j’ai tout de même utilisé les sièges chauffants ainsi que le volant chauffant. Ils consomment beaucoup moins de courant puisqu’ils ne nécessitent pas de chauffer tout un habitacle. Au final, je n’ai pas eu froid, j’étais simplement en pull, sans veste.

Tout cela pour dire que la voiture électrique n’est pas adaptée pour l’instant à de longs trajets en autoroute. Comment se serait passé mon voyage si nous avions été 4 dans la voiture, avec le chauffage allumé et un vent de face ? Sans parler du fait de rouler aux vitesses autorisées et non largement en dessous comme je l’ai fait ?

Encore une fois, l’anticipation est la clé pour ce type de trajet, mais il faut également bien connaître son véhicule pour être capable de déterminer si les conditions vont permettre d’arriver à destination. On peut ensuite moduler en jouant sur la vitesse et le style de conduite. L’ordinateur de bord ne peut pas prendre toutes les données en compte pour vous garantir que ce qu’il indique est juste. En effet, comment pourrait-il savoir qu’il y a un fort vent de face ou que vous êtes très chargé ?

Cette expérience confirme donc ce que l’on savait déjà : la voiture électrique est faite pour des trajets urbains et péri-urbain, pas pour de l’autoroute. Et comme je le répète régulièrement : la voiture électrique n’est pas adaptée pour tout le monde. Il appartient à chacun d’examiner l’usage qu’il fait de son véhicule et de déterminer si la voiture électrique y correspond.

En arrivant chez mes parents ce soir, j’ai pu faire ma première recharge en extérieur. Je vous livrerai quelques réflexions à ce sujet dans mon prochain article…

Recharge extérieur

Billet rédigé par
fr.chargemap.com
52 commentaires pour ce billet
  1. tibodus écrivait le 15/10/2011

    merci

    Répondre
  2. Aurélien écrivait le 15/10/2011

    Instructif. Je pense que 100km/h c’est jouable. Ne serait-ce que pour ne pas se faire dépasser par les camions. L’idéal dans ce cas est de profiter de l’aspiration d’un autocar. En plus comme Mulhouse-Strasbourg c’est assez plat et monotone, on peut je pense facilement ajuster la vitesse à la baisse si les indications de l’ordinateur de bord deviennent alarmantes au bout de quelques dizaines de kilomètres.
    Pourquoi ne pas avoir mis dans ton tableau l’utilisation des phares? Eux aussi consomment de l’électricité.
    Pour ceux intéressés par les trajets de ville à ville, un contributeur du forum vehiculeselectriques.fr est allé de Strasbourg au nord de Metz avec sa Leaf. En rechargeant en route bien sûr.

    Répondre
    • Romain écrivait le 16/11/2011

      tiens, ça c’est moi qui ait fait Strasbourg – Montigny Les Metz avec ma Nissan Leaf.
      Moi et 2 enfants, avec une recharge lente en 10A de 2h30 à Saverne (gain d’environ 30 kms d’autonomie), et arrivée à Montigny Les Metz en Low Battery, et 11 kms d’autonomie estimée restante après 186 kms. Le tout avec environ 50 kms d’autoroute A4 à 95km/h

      Je ne vous cache pas que les 30 derniers kms sur départementale j’ai dû les faire à 50 km/h au régulateur quand j’ai vu que la distance restante était inférieure à l’autonomie annoncée.
      Mais j’y suis arrivé :)

      Répondre
  3. linux35 écrivait le 15/10/2011

    Merci pour cette expérience.
    Si au retour ta batterie est chargée à 100%, essaie de rouler à 100km/h au lieu de 90. Tu avais quand même un peu de marge.

    Répondre
  4. popol écrivait le 15/10/2011

    Au niveau des équipements électriques, il ne faut pas avoir peur des les utiliser sur autoroutes, car ils consomment en fonction du temps d’utilisation, et pas en fonction du kilométrage.

    Les phares consomment 4 fois moins d’électricité en parcourant 100km sur autoroute à 100km/h, qu’en parcourant 100km en ville à 25km/h de moyenne.

    Répondre
  5. Chaussettes à neige écrivait le 15/10/2011

    Merci Yoann pour ce partage d’expérience !
    A-t-on une idée du coût d’un trajet de 100Km en Nissan LEAF ?

    De manière générale, existe-t-il un tableau comparatif des consommations d’énergie de chaque véhicule électrique du marché ?
    Merci par avance pour votre réponse.

    Répondre
    • Marc écrivait le 17/10/2011

      Pour la Leaf, j’ai calculé que les 100 kms me coutaient 1,05 Eur.
      – sur la base du prix du kwh à 0,1 Eur (TTC hors abo, mixte jour / nuit)
      – sur la base de la conso nette affichée par la Leaf sur 1 millier de kms.
      Le calcul reste théorique puisque tout process de charge produit des pertes par échauffement (10% 20 % ?) j’en aurai le cœur net d’ici 1 semaine, je vais installer un compteur de conso. sur la ligne.
      Même à 20 %, on est à moins d’1 litre aux cent …

      Répondre
    • Romain écrivait le 16/11/2011

      J’en ai fait un qu’on peut afficher en allant sur ce lien

      http://www.djromain.com/images/nissan/consommation-leaf.jpg

      Répondre
      • Clément écrivait le 20/11/2011

        Ce tableau est génial ! Bravo!

        Répondre
        • Romain écrivait le 20/11/2011

          merci ! à tester s’il n’est pas trop optimiste
          Mais en théorie normalement c’est ça

          Répondre
  6. Belprius écrivait le 15/10/2011

    Par une petite règle de trois les données que tu présente indique que les 170 Km d’autonomie affichées au départ représentent en fait 123 Km réels sur le parcourt effectué.
    Cependant la vitesse était de 90 Km/h. Qu’en est-il, si la vitesse sur l’autoroute est réellement de 130 km/h, c’est-à-dire 10% de plus au compteur, soit 143 Km/h ?
    Pour n e pas tombé en rade, je proposerais d’effectuer un trajet de 30 km allez et 30 km retour sur un bout d’autoroute proche. De cette façon il sera possible de recalculer le coefficient d’autonomie réelle à 130 Km/h.

    Répondre
    • Marc écrivait le 17/10/2011

      Les données de Yoann correspondent au tableau téléchargeable ici (prendre version kms et non miles pour simplifier ;-)

      http://www.mynissanleaf.com/viewtopic.php?p=101293

      A 90 à l’heure, autonomie 140 kms. déductions température, vent, … on approche les 30 kms qui lui restaient à l’arrivée.
      D’après le même tableau il aurait pu tenter du 105 kms/h …

      C’est vrai que la surconsommation liée à la vitesse est exponentielle. Sur mon trajet quotidien de 80 kms j’ai 2 x 10 kms rapides que je fais à 120 – 130. Un km parcouru = 2,5 consommés en autonomie… Pour l’instant je passe avec une recharge à 80 % , parce que je compense avec les séquences bouchon ou conduite lente, en gérant les accélérations et regénérations. Avec l’arrivée du froid, je réduirai certainement l’allure (ou chargerai à 100%)

      Répondre
      • bonnet écrivait le 18/10/2011

        Je n’arrive pas à comprendre le tableau: pour une batterie chargée au maxi et une vitesse de 75m/ph on obtient quoi comme distance,et 0.33 c’est quoi.

        Répondre
      • Herto écrivait le 18/11/2011

        Pourquoi charger seulement à 80%? Pour le plaisir de se faire peur?

        Répondre
        • Yoann NUSSBAUMER, l'auteur du billet, écrivait le 18/11/2011

          C’est une recommandation de Nissan pour optimiser la durée de vie de la batterie. Dans la mesure où j’ai rarement besoin de l’autonomie complète, je charge à 80% (même pas peur ;-)

          Répondre
      • Romain écrivait le 20/11/2011

        ou regardez cette version

        http://www.djromain.com/images/nissan/consommation-leaf.jpg

        Répondre
  7. Voiture électrique écrivait le 16/10/2011

    Effectivement il serait intéressant de connaître la véritable autonomie à 130km/h. On est quand même loin de convaincre la grand public avec ces autonomies. Pour populariser la voiture électrique, il faudrait pouvoir parcourir au moins 500km sans problèmes. A quand les stations services électriques, ou alors des parcs automobiles du style Velib’ entre chaque gare SNCF?

    Répondre
    • linux35 écrivait le 16/10/2011

      Oui et non. Il faut être clair avec le grand public et dire que si on faire régulièrement de l’autoroute, la VE n’est pas un bon choix.

      Ceci dit, ce n’est pas si grave, puisque les voitures thermiques sont toujours en vente pour ceux qui veulent.

      Ce qu’il faut surtout, c’est convaincre les clients dont l’utilisation est compatible avec les VE, de s’orienter vers les VE.

      Répondre
      • Belprius écrivait le 16/10/2011

        Ces données sont très importantes, car elles peuvent faire la différence entre une tout électrique ou une plug-in hybride type Chevrolet Volt. Je pense d’ailleurs que d’autres lecteurs doivent se poser la même question. Une tout électrique permet de se passer d’essence et de simplifier le véhicule, mais si contrairement au 480 Km de la Tesla modèle S on est réellement trop limiter en autonomie, on ne peut pas rester en rade dans la vraie vie. Imaginer un médecin qui va chez un patient ou un pompier qui doit rejoindre sa caserne, ce sont des vraies situations qu’il faut pouvoir satisfaire d’une façon ou d’une autre. N’oublions pas que les voitures sont avant tout un outil de travail qui doit être opérationnel en toutes circonstances. Quand au choix d’un véhicule « classique », non merci!

        Répondre
        • popol écrivait le 16/10/2011

          Faut pas non plus prendre les pompiers pour des débiles mentaux LOL
          Il est clair qu’ils ne vont pas prendre des VE pour leurs interventions d’urgence.

          Les VE partent de 0% de part de marché.
          Il faut que ça monte, doucement, mais surement, en visant naturellement les clients qui ont des besoins compatibles.

          Répondre
          • Mario écrivait le 16/10/2011

            Juste une précision la Tesla n’a pas 480 Km d’autonomie comme je n’arrête pas de le lire sur ce blog, mais 350 selon la norme NEDC, celle la même qui donne 175 km a la Leaf ou 185 a la Fluence.

          • Aurélien écrivait le 16/10/2011

            Tesla roadster =/= Tesla Model S qui est la future berline miracle du constructeur déficitaire.

    • Romain écrivait le 16/11/2011

      en roulant à 130km/h j’ai fait un test aller retour au l’autoroute A30, entre AUDUN LE ROMAN et FAMECK avec la batterie chargée en mode long life 80%.

      J’ai parcouru 45 kms, avec chauffage et phares allumés, à 3 personnes (moi et 2 enfants). Le retour de Fameck à Audun c’est que de la montée (6% de mémoire à un moment), arrivé chez moi avec 42 kms d’autonomie restante, et 4 barres de batterie sur les 10 de départ (12 si j’avais chargé à 100%)

      Répondre
  8. Mario écrivait le 16/10/2011

    si on fait régulièrement de l’autoroute, la VE n’est pas un bon choix. sur plus de 80/100Km
    Perso je fais tout les jours 60km d’autoroute (en deux fois si je peu rechargé sur le parking de mon entreprise je pourrais faire le double) surtout que j’habite une région tempéré.
    Pour ce qui est de l’autonomie je pense qu’il y a quand même un large publique qui peut se satisfaire de l’autonomie actuel des VE, pour peu que les tarifs deviennent vraiment attractif.
    (Seulement 13 % d’entre vous parcourent plus de 60 km par jour.
    Donc, 87 % d’entre nous parcourent moins de 60 km quotidiennement !
    Pour déposer les enfants à l’école, aller au travail, faire les courses
    et rejoindre des amis pour l’apéro (sans alcool bien sûr !), pas besoin d’avoir 500 km d’autonomie ! source Renault ZE)

    Répondre
    • Belprius écrivait le 16/10/2011

      Pourquoi sans alcool ? Au contraire, moi je rêve de pouvoir rouler à l’alcool, mais c’est interdit en Belgique. Un comble d’ailleurs pour un pays qui importante 100% de sa consommation de pétrole et qui produit un excès de betteraves pour lesquelles les agriculteurs se plaignent de ne pas avoir de déboucher rentable ! Sans compter l’impact catastrophique sur la balance des paiements, en particulier pour la Wallonie qui ne bénéficie pas des activités portuaires, de stockage, de raffinage et de distribution associées au pétrole. Alors on paie toujours plus de taxe et on continue de grignoter notre bas de laine normalement prévu pour autre chose comme les pensions, les écoles, les soins etc… Dommage car l’alcool wallon est pourtant une solution évidente pour pas mal de problèmes.

      Répondre
      • Aurélien écrivait le 16/10/2011

        L’alcool n’est pas une solution Belprius. ;)
        Je pense que Mario fait allusion au fait que le conducteur ne doit pas boire avant de prendre le volant.

        Répondre
        • Belprius écrivait le 17/10/2011

          J’avais bien compris le premier degré, merci.

          Répondre
  9. JP Darwin écrivait le 17/10/2011

    Aux USA, ou l’indication d’autonomie du tableau de bord de la Leaf est consideré très fantaisiste, on peut acheter un lecteur d’autonomie electronique qui se branche directement sur le « port » de diagnostique de la leaf. D’apres son inventeur, l’autonomie de la leaf est de 10% superieur que ce qu’indique le compteur d’origine.

    Répondre
  10. Daniel écrivait le 17/10/2011

    Merci Yoann pour le retour.
    Cela confirme mes estimations théoriques pour la LEAF.
    J’avais prévu 134km d’autonomie pour 70km/h en moyenne sur le blog de « … autonomie est un jeu ». Toi tu aurais donc fait 102+29 = 131km pour une moyenne de 70.3km/h. C’est donc cohérent, et je dirais même très rassurant pour mes calculs ! Je me méfie toujours des annonces des journalistes facilement « dupables » par les constructeurs, de part la façon de présenter les choses. Je préfère les calculs suivis de test en conditions réelles, comme tu l’as fait !

    Maintenant, si tu fais aussi confiance à mes prévisions, et que les conditions climatiques restent aussi favorables, tu pourrais faire 90km à 90km/h. Vérifie quand même s’il n’y a pas un vent de face. Pas plus vite, car à 110km/h tu n’auras que les 90km devant toi, et à 130km/h plus que 75km. Fait les 10.2km de complément moins vite, pour être sûr d’arriver à destination.

    Voilà, je suis content de mes prévisions. On ne ment pas à la physique !
    Clin d’œil pour ceux qui ne croient pas à mes prévisions sur la Fluence.
    §

    Répondre
    • bonnet écrivait le 18/10/2011

      C’est quoi les prévisions pour la Fluence. Merci et bravo pour les calculs théoriques.

      Répondre
  11. Daniel écrivait le 17/10/2011

    Nota: les 90km/h sont en moyenne sur tout le trajet.
    Tu pourras faire plus sur autoroute mais ponctuellement.
    A toi de voir pour tenir cette moyenne.
    §

    Répondre
  12. bonnet écrivait le 18/10/2011

    Trés bon article. Juste une remarque: dans le tableau: nombre de passagers 1; c’est donc le conducteur car vous étiez seul.

    Répondre
  13. Daniel écrivait le 18/10/2011

    A Marc,
    140km à 90km/h de moyenne me semble un peu élevés. Moi, je dirais plutôt 110km. A 105km/h de moyenne mes calculs ne donnent que 96km. Donc pas suffisants pour Yoann. Maintenant, il ne faut pas oublier que sa moyenne n’est le reflet que du temps passé sur son parcours. Yoann nous dit 70.2km environ, mais il a fait 90km à 90km/h (je suppose à vitesse constante), et que les 12km restants ont été faits à 40km/h en ville. La moyenne réelle aurait dû donner 78.5km. Ce qui signifie qu’il a été bloqué dans les bouchons environ 9 minutes, soit les 1h27’ au lieu des 1h18’ pour faire le trajet. Tout cela complique un peu les calculs prévisionnels.

    Il faut être prudent, ce qu’a fait Yoann me semble judicieux, la marge reste trop faible. De plus, les 29km restants ne sont pas bien précisés à quelle vitesse on peut les tenir, je suppose en cycle NEDC ! S’il augmente un peu trop sa vitesse d’autoroute, il pourrait ne pas arriver à destination.

    Moi, je lui conseillerais de ne pas dépasser les 95km/h de moyenne sur l’autoroute. Il peut faire du 120km/h sur 10km puis du 93km/h sur 80km, mais pas plus. Il ne lui restera que 12km de marge par sécurité. Il aura donc fait 1h23’ de temps de trajet sur 102km s’il perd aussi les 9 minutes dans les bouchons. Gain de 4 minutes seulement. Donc prudence, c’est limite tout çà !

    Erreur dans mon dernier message, les 90km/h étaient en moyenne sur l’autoroute. Et non pas sur le trajet complet. Ce dernier est trop dépendant des bouchons bien-sûr !

    @bonnet,
    Pour la Fluence.ZE, (conditions favorables, 1 personne à bord, sans clim/chauffage) mes calculs donneraient :
    206km à 30km/h
    183km à 50km/h
    156km à 70km/h
    130km à 90km/h
    108km à 110km/h
    90km à 130km/h

    Elle fait en effet un peu mieux que la LEAF, parce qu’elle est plus profilée, plus basse, et avec un SCx meilleur (0.57 au lieu de 0.66), et surtout elle a 10% de batterie utile en plus malgré son surpoids. Tout s’explique ! Voilà, reste à confirmer.
    §

    Répondre
    • bonnet écrivait le 18/10/2011

      Merci pou les chiffres.
      PS: je n’arrive pas à comprendre le tableau
      http://www.mynissanleaf.com/viewtopic.php?p=10293
      Pour un batterie chargée et une vitesse de 75m/ph, on obtient quoi comme distance, et 0.33 c’est quoi?

      Répondre
    • Marc écrivait le 18/10/2011

      J’ai fait un calcul théorique, fondée sur la charte publiée sur mynissanleaf.com et ça semble coller avec les 30 kms d’autonomie restante de Yoann. Tout à fait d’accord avec toi que ces 30 kms affichés sont largement impactés par la dernière séquence de conduite, laquelle peut avoir été à allure urbaine tranquille et pas représentative de la moyenne à 90 kms/h, je vérifie cela tous les jours.
      L’autonomie restante en kms est à interpréter avec prudence.
      L’indication en barres (100% = 12 barres sur LEAF) est approximative aussi, le pas est de 8,5 %. J’ai relevé les temps de charge (toujours pour charge à 80%) Pour un même niveau restant de 2 barres (17% relevés sur le net Carwings/nissan) , il peut varier de 5 à 6 heures, et de fait la charge résiduelle peut être de 16 ou 9%, on en sait trop rien …)

      Après, je n’ai pas encore eu le courage d’aller au bout de la charge, et de tester le mode dit « tortue ». Les 12 barres ne sont pas forcément proportionnelles, mais, comme dit, la couleur rouge des 2 dernières graduations est en soit suffisamment dissuasive ;-)
      ça serait quand même intéressant de savoir quoi faire si on se retrouve en bout de charge !. Batterie complètement vide, le seul mode de dépannage doit être de tracter le VE roues motrices levées , la « boite » étant en position de parking. Par contre, s’il reste 1 tout petit peu d’énergie, tracter le véhicule roues au sol et sélecteur de vitesse en position drive doit être possible, avec pour effet de recharger les batteries, non ?

      Répondre
  14. popol écrivait le 18/10/2011

    c’est marqué 0.33kWh/mile. (1 mile1,6km)

    Répondre
    • bonnet écrivait le 18/10/2011

      Ca veut dire quoi 0.33 kWh/mile? Et j’en fait quoi de ce 0.33? Je le multiplie par 75?

      Répondre
      • Belprius écrivait le 19/10/2011

        0,33 KWh/mile correspond à 0.21 KWh/Km, ou plus simplement, en référence aux l/100 Km des consommations de carburant liquides, à 21 KWh/100 Km.

        Répondre
  15. Daniel écrivait le 18/10/2011

    75mph donnent environ 120km/h (à 1.6km/mile).
    A cette vitesse la conso est donnée à 0.33kWh par mile.
    Avec 20kWh utiles cela donne 20/0.33 = 60.6 miles soit 97km avec leur tableau. D’après mes calculs sur la LEAF, j’en trouve moins à 120km/h : 82km.
    Bon week-end.
    §

    Répondre
    • Yoann NUSSBAUMER, l'auteur du billet, écrivait le 18/10/2011

      Déjà en week-end un mardi Daniel ? :-)
      J’avoue, j’ai un peu décroché avec tous ces calculs !

      Répondre
    • bonnet écrivait le 18/10/2011

      J’ai enfin compris. Il me manquait 20kwh de la batterie.
      Joyeux Noel.

      Répondre
  16. Jeremy_Cannes écrivait le 20/10/2011

    Hello,
    je viens de faire une rapide simulation du trajet de Yoann sur http://www.jurassictest.ch/GR/ . Vu que 90% du trajet à été réalisé sur autoroute à 90kmh, je n’ai pas tenu compte des 10% restants.
    Le site me donne les infos suivantes

    distance: 115.8km
    autonomie restante :18.4% soit environ 30km
    Conso: 19.58Kw

    Bien entendu, je manque d’infos pour pouvoir coller totalement au trajet, mais l’on se rapproche fortement de la conso affichée par ta Leaf.

    Répondre
  17. Romain écrivait le 16/11/2011

    sur ce site http://www.jurassictest.ch/GR/
    Il y a un paramètre qui me dérange, c’est la capacité de 24kw de la batterie de la nissan LEAF, sachant qu’en réalité, on n’en utilise qu’environ 21 kw pour ne pas complétement la vider
    Si on modifie les paramètres du site, en mettant 21 kw au lieu des 24, l’autonomie est pas mal impactée, mais devrait théoriquement plus refléter la réalité. Je me trompe ?

    Répondre
  18. Steph écrivait le 21/11/2011

    Pourquoi ne pas faire des tours de pistes a l’anneau du rhin jusqu’a vider la batterie histoire de tester la vraie autonomie de la voiture ?

    Répondre
    • Romain écrivait le 21/11/2011

      cela a déjà été fait sur circuit, la vidéo est sur youtube
      50 km/h, fenêtre entre ouverte car en été
      210 kms, mode tortue compris
      Je n’ai plus le lien, faut le rechercher ;)

      Répondre
  19. thierry écrivait le 19/06/2012

    bonjour,

    Juste une remarque sur la vitesse de 90km/h et le fait de vous faire doubler par les camions.
    Les camions sont bridés à 90km/h et roule tous à la meme vitesse (+/- quelques km/h sauf rare exceptions)
    C’est le compteur de vitesse de voiture qui surestime toujours plus ou moins la vitesse réel.
    La prochaine fois je vous conseil de vous caller sur la vitesse d’un camion : cela ne changera pas grand chose
    à votre vitesse, ce sera plus sécurisant pour vous, et beaucoup moins pénible pour les camions qui doivent vous doubler :-)

    Répondre
    • marc67 écrivait le 21/06/2012

      Autre avantage, se coller derrière un camion quand on craint pour son autonomie, pour peu qu’il y a du vent de face réduit de façon non négligeable la consommation !
      Il m’arrive de le faire, ça me rappelle la R4 de mes 1ères années de permis ;-)
      Le top, ce sont les autocars – pareil pour l’aspiration, et un peu plus rapides :-)

      Répondre
      • thierry écrivait le 22/06/2012

        Attention de tenir les distances de sécurité tout de même, un camion qui pile, ça décélère fort. Lui n’aurait pas très mal, par contre une voiture qui s’enfonce dans le c** d’un camion …

        « Généralement » les camions anticipes mieux que les voitures, du coup c’est plus économe car en plus de rouler moins vite, vous roulez plus régulier.

        Répondre
  20. Dan écrivait le 02/01/2013

    Bonjour ,
    Je roule en scooter E Vivacity depuis début Octobre 2012 et toutes proportions gardées , je trouve des similitudes d autonomie suivant les températures et le type de conduite . Le mien est équipé pour affronter le froid et la pluie , par contre , si au sol il y a du verglas ou neige , c est hors de question de prendre le scooter .
    Les trajets obligatoires font un total aller retour de 35 km a 45 km/h, les balades-essais se font en mode Eco a 28 km/h ,je calcule alors large pour etre sur de revenir sans pousser le véhicule .
    Votre blog est très intéressant. Bonne continuation!

    Répondre
    • ALAIN écrivait le 02/01/2013

      Je pense que le but de l’UTILISATION d’un VE n’est pas l’autoroute, le VE et son esprit d’utilisation est idéal pour les petits trajets sur route à 90 km/h maxi !
      C’est un excellent procédé pour les trajets maison/boulot dans un rayon de 40 km , en prenant son temps !

      Répondre
  21. Jean Larouche écrivait le 12/07/2013

    Bonjour à vous, votre site est très intéressant. Je demeure au Québec, pays du froid avec des températures moyennes de -20 en hiver. Je roule présentement et ce depuis 21ans une distance de 87km matin et soir qui se divise en deux parcours soit 50km d’autoroute et 37km de voie national. Je suis exaspérer du prix de l’essence et voudrais me procurer une nouvelle leaf 2013 avec une autonomie améliorer à 200km par charge. Je peux recharger dans la journée au travail. Par votre expérience suis-je trop optimisme de croire qu’elle pourrait faire le trajet à répétition. Je roule déjà de façon à ne consommer le moins possible de carburant. Conduite à 95km/h même sur l’autoroute et si le hasard le fait je suis souvent des poids lourds. J’ai lu sur les voitures électrique mais l’expérience vécu du quotidien à bien plus de valeur à mes yeux. Bonne continuation de vos balades.

    Répondre
    • Yoann NUSSBAUMER, l'auteur du billet, écrivait le 12/07/2013

      Bonsoir Jean, pour ma part je pense que c’est possible avec la nouvelle LEAF. Avec ma LEAF version 2011 j’arrive à faire un trajet de 95 km à 95 km/h sur la majorité du trajet (à 0°).

      C’est sûr qu’en terme d’économie de carburant, ça va être hyper rentable pour vous.

      Répondre
Et si vous laissiez un commentaire ?