Catégories : Voiture électrique
| Sur
27 février 2020 08:29

Embourbée dans les problèmes logiciels, la Volkswagen ID.3 pourrait décaler sa sortie

Par Michaël TORREGROSSA

En proie à d’importants problèmes logiciels, Volkswagen pourrait être contraint de repousser les livraisons de sa compacte 100 % électrique, initialement prévues à l’été. Le constructeur pourrait accuser jusqu’à un an de retard avec des conséquences désastreuses pour le groupe.

Jusqu’à 300 bugs par jour

Selon le média allemand Manager Magazin, les essayeurs en charge des tests des prototypes rapportent jusqu’à 300 bugs par jour sur le logiciel qui équipe la voiture. Une information confirmée par Automotive News qui indique que les soucis rencontrés seraient liés à « l’architecture de base » du soft de la voiture. Selon certains ingénieurs du groupe, son développement a été réalisé de manière « trop hâtive ».

En pratique, ces problèmes ne sont pas nouveaux. Il y a quelques mois, Manager Magazin évoquait déjà ces difficultés. Ce dernier indiquait que le constructeur stockait les milliers de voitures déjà produites dans de vastes parkings dans l’attente d’une solution logicielle que les techniciens devront installer manuellement.

Des conséquences désastreuses

Si Volkswagen se voulait optimiste il y a encore quelques mois quant à la tenue du calendrier annoncé, le fait que ces problèmes persistent lève le doute sur sa capacité à tenir les délais.

Selon certains médias, la Volkswagen ID.3 pourrait prendre jusqu’à un an de retard par rapport au calendrier initial. Un scénario qui se révélerait désastreux pour le constructeur en termes d’image mais aussi de réglementation, l’ID.3 étant considérée comme l’un des principaux leviers du groupe pour tenir les objectifs CO2 imposés par l’Europe.

Des difficultés logicielles qui pourraient aussi occasionner des retards sur le lancement des modèles des autres marques du groupe, censés reprendre la même architecture logicielle que la compacte de Volkswagen.

Michaël TORREGROSSA

Passionné de technologies et d’innovations, Michaël s'intéresse aux véhicules électriques et hybrides depuis de nombreuses années. Aujourd’hui, il élargit son spectre à l’ensemble des énergies alternatives (GNV, GPL, hydrogène, éthanol etc…) et à tous les enjeux liés à la mobilité.

Etiquettes : Volkswagen

Lire les commentaires

  • On peut retourner le problème dans tous les sens. En Mars 2020, il n’y a que trois constructeurs automobiles qui ont :
    - l’expérience de la fabrication des VE depuis 8 – 10 ans
    - sécurisé leur chaine de fabrication des batteries via des joint-venture ou des liens très forts avec les fournisseurs.
    - une réelle disponibilité de leurs VE en concession ou sont capables de les fournir dans des délais avérés.

    Ce sont les industriels Kia-Hyundai, Tesla et l’alliance Renault-Nissan

    Les autres constructeurs sont soit en phase d’apprentissage, soit maitrisent plus ou moins bien l’approvisionnement des batteries, soit font de la communication et n’ont que peu de véhicules disponibles en concession.

    • Tu en oublie un 4ème: BMW, la I3 est plus ancienne que les coréennes, mais elle a su, et elle continue encore ,d'évoluer. Elle est parfaitement disponible en concessions, au moins jusqu'en 2023 (voir 2024).

  • Demandez à bosch de vous aider, ils ont tres bien su programmer la cartographie des diesels eux, c'est aux usa qu'on a découvert leur tricherie, ici on a rien vu.... Ou voulu voir....

  • Si les infos avancées par AP sont vraies et que VW perd un an en reprenant à zéro l'architecture logicielle de la ID3, il y a vraiment un pb de culture managériale chez VW. Après le risque inconsidéré et incompréhensible pris sur les diesel aux US qui a amené la débâcle que l'on connait, comment une nouvelle direction peut-elle prendre à nouveau un risque inconsidéré avec son ID3 sur une partie de la voiture (l'électronique) qui n'était pas un 'enjeu important ?

    Si VW avait annoncé que sa ID3 ne pouvait pas être mise à jour à distance, ça changeait quoi ? Rien, tout le monde s'en moque.
    Ils étaient attendus sur l'autonomie, le prix et le réseau de charge en Europe : avec une ID3 à 35000 € tarif et le réseau Ionity, ils cochaient toutes les cases.

    VW fabrique des e Golf qui fonctionnent très bien depuis 2014.
    Ils savent faire depuis belle lurette (comme tous les constructeurs) un tableau de bord avec un gps, un indicateur d'autonomie et la localisation des bornes de recharge les plus proches.
    Tout le monde sait le faire d'ailleurs : Renault, PSA, Tesla, Bmw, Hyundai, Kia etc...

    Pourquoi aller prendre un risque majeur sur un sujet techniquement compliqué sans enjeu : c'est d'habitude plutôt l’apanage des équipes ingénieries Françaises.

    Un problème d’orgueil peut-être ?

    • Hum, on n'a bien sûr pas d'info sur la nature des bugs, mais dire que c'est "sans enjeu" me parait un peu osé. On ne parlerai pas de mois de retard si c'était des problèmes d'accès à Netflix… Je ne pense pas que sur un vrai VE tout neuf ils aient simplement repris le bricolage logiciel de gestion moteur-batteries de la e-Golf qui n'était qu'une thermique travesti en VE sans aucun souci d'efficience.
      Quand on parle de l'avance de Tesla ce n'est pas juste sur le multimédia ni même l'autopilote. Pour arriver à une consommation aussi raisonnable sur des berlines de 4.70m, voire plus de 5m et flirtant avec les 2 tonnes, il y a aussi du boulot sur ces aspects là (en plus d'une bonne aérodynamique, c'est certain).

  • Si VW reporte d'un an la sortie de l'ID 3, reportez son achat après 30 000 ou 50 000 ventes voir de 2 ans le temps qu'elle soit déparasitée (il y a encore du boulot) mais surtout ça vous évitera d'acheter un VE qui a été stocké pendant 1 ans à 1 an 1/2 sur un parking et dont la batterie aura grandement souffert des absences de recharges.

  • Cette mésaventure n'est pas tant imputable à des faiblesses de compétences en informatique et dans les nouvelles technologies que l'absence totale d'application d'un cadre méthodologique en Ingénierie Système à même de maitriser des innovations radicales des systèmes complexes.

    Les us et coutumes intuitives et traditionnelles d'ajustement à la lime des esprits mécanistes ont suffit pendant des décennies pour des innovation à la marge mais sont tout-à-fait impuissantes face à des changements de paradigme comme le véhicule électrique et le véhicule autonome.

    La résolution de cette mésaventure ne peut que se régler dans un acharnement hasardeux d'essais/erreurs de plus en plus fébrile, qui tiendra du miracle. Que d'énergie dépensée !

    Pourtant le cadre méthodologique efficient proprement dit existe, il se nomme SR/ISR/MRI, il a été évalué avec succès dans l'industrie pendant des années et vous pouvez trouver des informations sur notre site http://www.mersyse.com.

    Si des dirigeants sont suffisamment ambitieux pour acquérir la maitrise de leur développements à moindre cout, ils peuvent nous contacter.

  • Un éventuel retard de l'ID3 serait surtout préjudiciable à la planète.
    Un VE émet 3 fois moins de CO2 que son équivalent thermique sur son cycle de vie.

    Grâce au prix, VW promet un VE accessible à un bien plus grand nombre de gens.

    Il faut vraiment être anti écologique pour se réjouir d'une telle nouvelle.
    Comme quand on se réjouit qu'un constructeur envoie ses VE dans l'espace avec une fusée pour faire de la pub.

    • Hélas non, ce n'est pas réjouissant du tout. J'avais hâte de voir si cette ID3 allait pouvoir booster le marché (et titiller la concurrence qui se goinfre gentiment), et bien c'est raté et c'est bien dommageable en effet!

  • VW aurait du se souvenir que Volkswagen veut dire : "voiture du peuple".
    L'informatique de la VW e-UP fonctionne très bien : il y en a une, mais simple et discrète.
    Au lieu de courir derrière Tesla, VW aurait du concevoir une voiture pour ceux qui ne veulent pas d'une ordimobile.

  • Je ne comprends pas divers points :
    - 10.000 personnes travaillent sur le soft ID3 ????? je n'en crois pas UN SEUL MOT - il y a au moins un 0 en trop
    - après avoir fait, même mal, la e-up, la e-golf, les e-tron en tout genre, la Taycan, ils ne sont pas foutus d'avoir une architecture correcte et de pouvoir coder dessus ???? ils ont fous chez VW ? mais bon, quand on lit la genèse du diesel gate on se rend compte qu'ils peuvent être barjos
    ENSUITE :
    - diesel gate France : VW refuse bec et ongle de réparer indemniser etc. et il ya des pigeons pour acheter une ID3 stockée pendant un an sur un parking (état batterie ? ) et avec des bogues qui vont trainer pendant des mois, voire la vie de la voiture ????
    hhheeeeuuuu : moi j'attendrai vu la fiabilité du SAV VW plus juridique que technique
    Bon courage les VW fans, vous allez en avoir besoin (enfin ceux qui vont acheter un ID3 )

Ce site utilise les cookies.